Sami Chouchi (IJF 24) n'est resté que deux minutes sur le tatami. Le Bruxellois s'est incliné sur ippon dans son premier combat face à l'Italien Christian Parlati (IJF 20). Dans la même catégorie, Matthias Casse, numéro 1 mondial, avait lui aussi été éliminée dès son entrée en lice plus tôt dans la journée. Exempté de 1er tour, le natif de Morstel, champion d'Europe et vice-champion du monde, avait été battu sur un waza-ari lors du Golden Score face au Suédois Robin Pacek (IJF 25). Gabriella Willems n'a guère connu plus de réussite en -70 kg. La Liégeoise, 25e mondiale, a été battue sur waza-ari par l'Espagnole Maria Bernabeu (IJF 19). Lundi, Jorre Verstraeten (IJF 16) avait été éliminé au 3e tour en -60 kg, tandis que Charline Van Snick (IJF 9) a pris la 5e place en -52 kg après s'être inclinée face à la Kosovare Majlinda Kelmendi (IJF 6), championne olympique en titre, dans le combat pour la médaille de bronze. C'est la première fois depuis 2017 que la délégation belge revient du Masters sans médaille. En 2017 à Saint-Petersbourg, les Belges n'avaient même réalisé aucun top 8. Le Masters de Doha est le premier rendez-vous de la saison internationale de judo, qui culminera avec les Jeux Olympiques de Tokyo, où les compétitions de judo figurent au menu du 24 au 31 juillet. Avant les JO, la saison comprend cinq Grand Chelems (le premier en février à Tel-Aviv), l'Euro de Lisbonne (16-18 avril) et les Mondiaux de Budapest (6-13 juin). (Belga)

Sami Chouchi (IJF 24) n'est resté que deux minutes sur le tatami. Le Bruxellois s'est incliné sur ippon dans son premier combat face à l'Italien Christian Parlati (IJF 20). Dans la même catégorie, Matthias Casse, numéro 1 mondial, avait lui aussi été éliminée dès son entrée en lice plus tôt dans la journée. Exempté de 1er tour, le natif de Morstel, champion d'Europe et vice-champion du monde, avait été battu sur un waza-ari lors du Golden Score face au Suédois Robin Pacek (IJF 25). Gabriella Willems n'a guère connu plus de réussite en -70 kg. La Liégeoise, 25e mondiale, a été battue sur waza-ari par l'Espagnole Maria Bernabeu (IJF 19). Lundi, Jorre Verstraeten (IJF 16) avait été éliminé au 3e tour en -60 kg, tandis que Charline Van Snick (IJF 9) a pris la 5e place en -52 kg après s'être inclinée face à la Kosovare Majlinda Kelmendi (IJF 6), championne olympique en titre, dans le combat pour la médaille de bronze. C'est la première fois depuis 2017 que la délégation belge revient du Masters sans médaille. En 2017 à Saint-Petersbourg, les Belges n'avaient même réalisé aucun top 8. Le Masters de Doha est le premier rendez-vous de la saison internationale de judo, qui culminera avec les Jeux Olympiques de Tokyo, où les compétitions de judo figurent au menu du 24 au 31 juillet. Avant les JO, la saison comprend cinq Grand Chelems (le premier en février à Tel-Aviv), l'Euro de Lisbonne (16-18 avril) et les Mondiaux de Budapest (6-13 juin). (Belga)