L'élégant invité prend à peine le temps de saluer l'assemblée. Il vient tout juste de repousser les portes du terrain, au bout d'un long tunnel de séances de kiné et d'heures en salle de sport. Et pourtant, c'est déjà lui qui choisit la musique. Monté au jeu à la place de Peter Zulj, dans un Clasico confus où Anderlecht semble plus intéressé par les points que par le jeu pendant que le Standard cherche encore comment dominer son rival amoindri, Albert Sambi Lokonga met tout le monde d'accord.
...