"Roland-Garros est l'un de mes tournois préférés et je suis très contente de me retrouver là", a-t-elle confié. "Je n'ai pas encore atteint mon meilleur niveau, ou du moins celui que j'aimerais produire, mais j'ai déjà très bien joué à certains moments depuis le début du tournoi. J'ai servi intelligemment contre Paolini, trouvant de bonnes zones. Et j'ai produit un tennis de terre battue solide. Je sais que je peux être performante sur cette surface. J'ai notamment eu l'occasion de m'entraîner avec Iga Swiatek, qui a triomphé l'an dernier, et j'ai pu constater que je ne suis pas si loin de ce niveau. C'est encourageant pour la suite." La suite, justement, pour Maria Sakkari, ce sera donc un match contre Elise Mertens ce samedi, en troisième rotation sur le court Simonne Mathieu. Il s'agira du quatrième duel sur le circuit entre les deux joueuses qui se connaissent depuis l'âge de 12 ans, lorsque la Grecque était venue disputer des tournois internationaux de jeunes en Belgique. "Elise est une de mes plus anciennes amies", a-t-elle poursuivi. "Nous nous sommes souvent affrontées sur le circuit ITF. Je me rappelle d'ailleurs d'un tournoi à Sharm-El-Sheik où nous étions accompagnées de nos mamans respectives. Nous nous entraînions tout le temps ensemble et avions passé d'agréables moments. C'est une joueuse remarquable pour qui j'ai énormément de respect. Elle est très complète et difficile à man?uvrer. Je ne pourrais pas sortir un élément particulier pour l'expliquer. Elle est très régulière aussi dans ses résultats. Ce sera assurément une grande bagarre." (Belga)

"Roland-Garros est l'un de mes tournois préférés et je suis très contente de me retrouver là", a-t-elle confié. "Je n'ai pas encore atteint mon meilleur niveau, ou du moins celui que j'aimerais produire, mais j'ai déjà très bien joué à certains moments depuis le début du tournoi. J'ai servi intelligemment contre Paolini, trouvant de bonnes zones. Et j'ai produit un tennis de terre battue solide. Je sais que je peux être performante sur cette surface. J'ai notamment eu l'occasion de m'entraîner avec Iga Swiatek, qui a triomphé l'an dernier, et j'ai pu constater que je ne suis pas si loin de ce niveau. C'est encourageant pour la suite." La suite, justement, pour Maria Sakkari, ce sera donc un match contre Elise Mertens ce samedi, en troisième rotation sur le court Simonne Mathieu. Il s'agira du quatrième duel sur le circuit entre les deux joueuses qui se connaissent depuis l'âge de 12 ans, lorsque la Grecque était venue disputer des tournois internationaux de jeunes en Belgique. "Elise est une de mes plus anciennes amies", a-t-elle poursuivi. "Nous nous sommes souvent affrontées sur le circuit ITF. Je me rappelle d'ailleurs d'un tournoi à Sharm-El-Sheik où nous étions accompagnées de nos mamans respectives. Nous nous entraînions tout le temps ensemble et avions passé d'agréables moments. C'est une joueuse remarquable pour qui j'ai énormément de respect. Elle est très complète et difficile à man?uvrer. Je ne pourrais pas sortir un élément particulier pour l'expliquer. Elle est très régulière aussi dans ses résultats. Ce sera assurément une grande bagarre." (Belga)