Obligé de s'imposer vu son maigre bilan de 1 point sur 18, le Beerschot se montrait le plus entreprenant en première période, mais manquait de précision dans le dernier geste, à l'instar de l'occasion manquée par Marius Noubissi, qui s'était retrouvé seul face à Daniel Schmidt (17e).

Saint-Trond trouvait l'ouverture en fin de première période. Après une percée de Daiki Hashioka, le ballon arrivait à Steve De Ridder, lequel déclenchait une frappe croisée des 16 mètres qui ne laissait aucune chance à Mike Vanhamel (42e).

Le Beerschot reprenait la rencontre à l'attaque, en quête de l'égalisation. Lancé par Raphael Holzhauser, Issa Soumaré croisait trop sa frappe, loupant la meilleure opportunité anversoise (66e). Les Rats manquaient ensuite d'inspiration face à des Canaris bien en place.

Saint-Trond signe une troisième victoire, pour un nul et trois défaites, et avec 10 points, revient à la hauteur d'Anderlecht (7e) et Courtrai (8e).

Lanterne rouge, le Beerschot reste bloqué à 1 point et compte déjà six longueurs de retard sur les clubs qui le précède au classement, Oud-Heverlee Louvain, Malines et La Gantoise.

Obligé de s'imposer vu son maigre bilan de 1 point sur 18, le Beerschot se montrait le plus entreprenant en première période, mais manquait de précision dans le dernier geste, à l'instar de l'occasion manquée par Marius Noubissi, qui s'était retrouvé seul face à Daniel Schmidt (17e). Saint-Trond trouvait l'ouverture en fin de première période. Après une percée de Daiki Hashioka, le ballon arrivait à Steve De Ridder, lequel déclenchait une frappe croisée des 16 mètres qui ne laissait aucune chance à Mike Vanhamel (42e). Le Beerschot reprenait la rencontre à l'attaque, en quête de l'égalisation. Lancé par Raphael Holzhauser, Issa Soumaré croisait trop sa frappe, loupant la meilleure opportunité anversoise (66e). Les Rats manquaient ensuite d'inspiration face à des Canaris bien en place. Saint-Trond signe une troisième victoire, pour un nul et trois défaites, et avec 10 points, revient à la hauteur d'Anderlecht (7e) et Courtrai (8e). Lanterne rouge, le Beerschot reste bloqué à 1 point et compte déjà six longueurs de retard sur les clubs qui le précède au classement, Oud-Heverlee Louvain, Malines et La Gantoise.