Les revenus globaux ont légèrement baissé, passant de 25,4 à 25,2 millions d'euros. "Sur ce montant, 9,6 millions d'euros sont liés aux transferts sortants. Les dépenses pour le développement sportif du club et les coûts indirects liés aux transferts ont augmenté de 3,1 millions d'euros. Les frais généraux sont restés inchangés. L'impact de l'épidémie de coronavirus sur le résultat est estimé à 750.000 euros", précise le communiqué. "Pour la saison 20-21, le budget est prudent et l'intention est de maintenir les chiffres positifs grâce à une politique d'économie. Néanmoins, les efforts maximums seront effectués pour assurer le maintien en 1A." Avec 14 points en 17 rencontres, les Trudonnaires sont actuellement derniers de la Jupiler Pro League, avec trois points de retard sur Mouscron et le KV Malines. Saint-Trond se déplace au Standard samedi. (Belga)

Les revenus globaux ont légèrement baissé, passant de 25,4 à 25,2 millions d'euros. "Sur ce montant, 9,6 millions d'euros sont liés aux transferts sortants. Les dépenses pour le développement sportif du club et les coûts indirects liés aux transferts ont augmenté de 3,1 millions d'euros. Les frais généraux sont restés inchangés. L'impact de l'épidémie de coronavirus sur le résultat est estimé à 750.000 euros", précise le communiqué. "Pour la saison 20-21, le budget est prudent et l'intention est de maintenir les chiffres positifs grâce à une politique d'économie. Néanmoins, les efforts maximums seront effectués pour assurer le maintien en 1A." Avec 14 points en 17 rencontres, les Trudonnaires sont actuellement derniers de la Jupiler Pro League, avec trois points de retard sur Mouscron et le KV Malines. Saint-Trond se déplace au Standard samedi. (Belga)