"Ce ne fut pas un match évident, car Sakkari est une guerrière", a dit Aryna Sabalenka après sa victoire. "La dernière fois, à Cincinnati, elle m'avait d'ailleurs rendu dingue. Ici, j'avais donc décidé de garder mon calme et d'essayer de me battre sur chaque point et de garder un maximum de balles dans le court. La surface est très rapide, surtout au niveau de la ligne de fond. Et même s'il m'est arrivé d'être parfois un peu tard sur la balle, je pense que cela a bien aidé mon jeu. Je suis heureuse d'être ici, même si l'objectif en début d'année était de me qualifier pour les WTA Finals en simple à Shenzhen." Aryna Sabalenka pourra dès lors à son tour regarder Elise Mertens défier Maria Sakkari ce mercredi. Avant leur match sans doute décisif pour une place en demi-finale, jeudi. "Je ne suis pas heureuse qu'Elise soit dans le même groupe que moi", a poursuivi la Biélorusse. "Cela fait un peu bizarre, mais c'est le tennis. Ce sont des choses que l'on ne peut pas contrôler. Elise est une joueuse très régulière, qui se déplace très bien. Je me rappelle avoir joué quelque fois contre elle (ndlr: la N.1 belge même 2-1 dans les confrontations directes) et cela a chaque fois été difficile. Ce sera un beau défi, mais je joue bien en cette fin de saison et je serai prête." Pour rappel, Mertens et Sabalenka ont connu une prolifique saison en double. Associées, elles ont remporté Indian Wells et Miami avant de triompher à l'US Open. (Belga)