Champion olympique sur grand tremplin à Pékin, Lindvik a signé un score total de 455,1 points. Il devance le Japonais Yukiya Sato (446,8) et le Slovène Peter Prevc (438,6). Kobayashi s'est lui classé 8e avec un score de 423,7, suffisant pour s'assurer la victoire au classement général de la Coupe du monde pour la deuxième fois de sa carrière après 2019. Le champion olympique du petit tremplin a décroché huit victoires cette saison en Coupe du monde et a également remporté la Tournée des Quatre Tremplins, comme il y a trois ans. (Belga)

Champion olympique sur grand tremplin à Pékin, Lindvik a signé un score total de 455,1 points. Il devance le Japonais Yukiya Sato (446,8) et le Slovène Peter Prevc (438,6). Kobayashi s'est lui classé 8e avec un score de 423,7, suffisant pour s'assurer la victoire au classement général de la Coupe du monde pour la deuxième fois de sa carrière après 2019. Le champion olympique du petit tremplin a décroché huit victoires cette saison en Coupe du monde et a également remporté la Tournée des Quatre Tremplins, comme il y a trois ans. (Belga)