Les Américains emmenés notamment par Patrick Reed, dans un grand jour, dans une ambiance électrique, ont réalisé une belle deuxième journée et semblent en passe de soulever le trophée de cette 41e Ryder Cup. Les Etats-Unis n'ont plus gagné cette épreuve depuis 2008. Thomas Pieters et Rory McIlroy ont battu le duo Dustin Johnson et Brooks Koepka 3-1, lors du fourball samedi après-midi. "J'ai réalisé quelques beaux putts aujourd'hui et tout a tourné autour de cela", a expliqué Thomas Pieters. Rory McIlroy était une nouvelle fois ravi de la prestation de son partenaire. "Ce que Thomas a montré est vraiment fantastique. J'espère que nous aurons encore l'occasion de former une équipe à l'avenir." Dimanche, pour la troisième et dernière journée, les deux équipes s'affrontent en simples. Vendredi et samedi, Américains et Européens se sont rencontrés en duos, selon deux formules, vendredi en foursomes (les deux joueurs de la même équipe jouent alternativement la même balle) et samedi en fourballs (chaque joueur joue sa propre balle, le meilleur joueur des quatre en lice remporte le point pour son équipe). (Belga)

Les Américains emmenés notamment par Patrick Reed, dans un grand jour, dans une ambiance électrique, ont réalisé une belle deuxième journée et semblent en passe de soulever le trophée de cette 41e Ryder Cup. Les Etats-Unis n'ont plus gagné cette épreuve depuis 2008. Thomas Pieters et Rory McIlroy ont battu le duo Dustin Johnson et Brooks Koepka 3-1, lors du fourball samedi après-midi. "J'ai réalisé quelques beaux putts aujourd'hui et tout a tourné autour de cela", a expliqué Thomas Pieters. Rory McIlroy était une nouvelle fois ravi de la prestation de son partenaire. "Ce que Thomas a montré est vraiment fantastique. J'espère que nous aurons encore l'occasion de former une équipe à l'avenir." Dimanche, pour la troisième et dernière journée, les deux équipes s'affrontent en simples. Vendredi et samedi, Américains et Européens se sont rencontrés en duos, selon deux formules, vendredi en foursomes (les deux joueurs de la même équipe jouent alternativement la même balle) et samedi en fourballs (chaque joueur joue sa propre balle, le meilleur joueur des quatre en lice remporte le point pour son équipe). (Belga)