Lochte, qui a eu 35 ans samedi, a nagé en 1:57.76 pour décrocher son 27e titre national et se présenter comme un candidat pour l'équipe olympique, l'année prochaine aux JO de Tokyo, et ce pour la cinquième fois. "C'était bien plus facile il y a dix ans", a commenté Lochte, qui a fini 1.07 seconde devant Shalne Casas, médaillé d'argent. "J'ai encore beaucoup de chemin à faire pour 2020". Ces trois dernières années ont été agitées pour lui. Dans un premier temps, Lochte avait été suspendu 10 mois après un scandale aux JO-2016 de Rio de Janeiro, quand il avait inventé une histoire d'agression lors d'une soirée arrosée. Il a ensuite été suspendu 14 mois par l'Agence américaine antidopage après s'être lui-même affiché sur les réseaux sociaux en train de recevoir une injection intraveineuse en mai 2018. Le multiple champion du monde a suivi un traitement pour des problèmes d'alcoolisme l'an dernier. Il a affirmé avoir changé depuis la naissance de son fils Caiden en 2017 et de sa fille Liv le mois dernier. (Belga)