Le joueur de 33 ans ne devrait pas être l'un des protagonistes principaux de la rencontre puisqu'il est souvent remplaçant avec les Stanbouliotes. "Pour moi, c'est naturellement très spécial d'être ici", a-t-il déclaré mardi en conférence de presse au Jan Breydel Stadium. "Je suis encore reconnaissant à Bruges pour ce que j'ai vécu ici. Le Club est une équipe fantastique et les supporters vont le soutenir mercredi. Mais nos fans seront là aussi, ils viennent de partout. Je pense que ce sera quitte ou double pour ce match." Pour impressionner Bruges, Galatasaray peut compter sur plusieurs joueurs bien connus comme Falcao, Fernando Muslera, Sofiane Feghouli, Steven Nzonzi, Ryan Babel ou encore l'ancien standardman Christian Luyindama. Blessé Younes Belhanda sera pour sa part absent. "Younes est un joueur important qui pouvait jouer à plusieurs postes", regrette le coach Fatih Terim dont l'équipe n'occupe que la cinquième place en championnat après quatre journées. "Beaucoup de nos joueurs ont manqué la préparation à cause de la Coupe d'Afrique et de la Copa America", s'est défendu Terim. "Plusieurs joueurs sont arrivés en fin de mercato. Nous commençons seulement à devenir une équipe. Y-a-t-il un favori pour demain? Nous allons voir sur le terrain quelle équipe est la meilleure. Je pense que les deux équipes s'équivalent. Nous avons beaucoup de respect pour notre adversaire qui peut compter sur un jeune gardien et des joueurs dangereux." (Belga)