"C'était une étape difficile aujourd'hui", a réagi Wellens. "Je savais que cette arrivée me convenait donc j'ai fait les recherches nécessaires. Je savais où les endroits difficiles se trouvaient et quand je devais me mettre à l'avant. L'équipe m'a bien déposé au pied de la pente finale et Tosh Van der Sande a augmenté le rythme. Mikel Landa a ensuite pris les devants et nous sommes partis à deux. A 300 mètres de l'arrivée, j'ai dépassé Landa et j'ai gagné avec quelques secondes d'avance. Je savais que je devais faire la différence à cet endroit. Nous avons roulé sur une route pavée mais il y avait une meilleure bande bombée à gauche et à droite et je voulais la couper." Wellens aborde la dernière étape, un contre-la-montre, dans la peau du leader du classement général. Vise-t-il la victoire finale ? "Je ne sais pas ce que demain apportera", affirme le Limbourgeois. "Un contre-la-montre ne ment jamais et, avec cette forme, j'ai les jambes pour réaliser une bonne performance. Derrière moi, il y a toutefois des coureurs spécialistes du chrono plus talentueux." (Belga)

"C'était une étape difficile aujourd'hui", a réagi Wellens. "Je savais que cette arrivée me convenait donc j'ai fait les recherches nécessaires. Je savais où les endroits difficiles se trouvaient et quand je devais me mettre à l'avant. L'équipe m'a bien déposé au pied de la pente finale et Tosh Van der Sande a augmenté le rythme. Mikel Landa a ensuite pris les devants et nous sommes partis à deux. A 300 mètres de l'arrivée, j'ai dépassé Landa et j'ai gagné avec quelques secondes d'avance. Je savais que je devais faire la différence à cet endroit. Nous avons roulé sur une route pavée mais il y avait une meilleure bande bombée à gauche et à droite et je voulais la couper." Wellens aborde la dernière étape, un contre-la-montre, dans la peau du leader du classement général. Vise-t-il la victoire finale ? "Je ne sais pas ce que demain apportera", affirme le Limbourgeois. "Un contre-la-montre ne ment jamais et, avec cette forme, j'ai les jambes pour réaliser une bonne performance. Derrière moi, il y a toutefois des coureurs spécialistes du chrono plus talentueux." (Belga)