Rudy De Bie a dévoilé mardi à Bruxelles sa sélection pour le rendez-vous luxembourgeois. Sachant que Toon Aerts n'en serait pas, la seule incertitude planait sur le nom du 7e homme pour accompagner Wout van Aert, champion du monde en titre et incontestable chef de file de la délégation belge. Rudy De Bie a opté pour Gianni Vermeersch plutôt que pour Klaas Vantornout. "Gianni a très bien roulé ces dernière semaines", a justifié le sélectionneur national. "Cela ne s'est peut-être pas tant vu sur le plan des résultats car il a connu plusieurs fois de la malchance, mais sur base des seuls critères sportifs, il mérite sa sélection". Toon Aerts a déclaré forfait en raison d'une blessure à l'épaule (fractures de la clavicule et de l'omoplate). Rudy De Bie regrettait l'absence du champion d'Europe, qualifié d'office pour le Mondial, qui aurait porté à 8 le nombre de Belges à lutter pour le maillot de champion du monde. "C'est dommage. D'abord pour Toon et aussi pour notre équipe. C'est un pion important dans une équipe. Il aurait certainement eu son rôle à jouer. C'est quelqu'un qui peut décanter une course très tôt et mettre tout le monde sous pression. Si Wout et Mathieu se regardent trop, Toon est le genre de coureur à pouvoir en profiter, rouler sa course sans regarder personne d'autres. Il n'a pas besoin de beaucoup d'espace, il l'a montré lors de son titre européen à Baal." Par ailleurs, Wout van Aert a déclaré lundi qu'il souffrait quelque peu du genou n'excluant pas de faire l'impasse sur la dernière manche de la Coupe du monde à Hoogerheide, aux Pays-Bas, dimanche, une semaine avant le Mondial. "Je ne me fait pas trop de soucis", a relativisé Rudy De Bie. "Je pense que c'est plus par mesure de prudence qu'autre chose. Il pense à prendre quelques jours de repos et il ne faut pas oublier qu'il est assuré de remporter la Coupe du monde. Cela ne change pas grand-chose s'il ne court pas à Hoogerheide et de toute façon, je n'envisage absolument pas qu'il ne soit pas au Mondial. Comme on l'a déjà vu pendant des semaines, cela pourrait être un duel entre Wout et Mathieu van der Poel. Wout est indiscutable, c'est aux autres aussi à se montrer. Tom Meeusen part toujours très fort et avec Kevin Pauwels, il est capable d'aller sur le podium. Il faudra suivre Laurens Sweeck aussi par exemple. La forme du jour sera déterminante." (Belga)

Rudy De Bie a dévoilé mardi à Bruxelles sa sélection pour le rendez-vous luxembourgeois. Sachant que Toon Aerts n'en serait pas, la seule incertitude planait sur le nom du 7e homme pour accompagner Wout van Aert, champion du monde en titre et incontestable chef de file de la délégation belge. Rudy De Bie a opté pour Gianni Vermeersch plutôt que pour Klaas Vantornout. "Gianni a très bien roulé ces dernière semaines", a justifié le sélectionneur national. "Cela ne s'est peut-être pas tant vu sur le plan des résultats car il a connu plusieurs fois de la malchance, mais sur base des seuls critères sportifs, il mérite sa sélection". Toon Aerts a déclaré forfait en raison d'une blessure à l'épaule (fractures de la clavicule et de l'omoplate). Rudy De Bie regrettait l'absence du champion d'Europe, qualifié d'office pour le Mondial, qui aurait porté à 8 le nombre de Belges à lutter pour le maillot de champion du monde. "C'est dommage. D'abord pour Toon et aussi pour notre équipe. C'est un pion important dans une équipe. Il aurait certainement eu son rôle à jouer. C'est quelqu'un qui peut décanter une course très tôt et mettre tout le monde sous pression. Si Wout et Mathieu se regardent trop, Toon est le genre de coureur à pouvoir en profiter, rouler sa course sans regarder personne d'autres. Il n'a pas besoin de beaucoup d'espace, il l'a montré lors de son titre européen à Baal." Par ailleurs, Wout van Aert a déclaré lundi qu'il souffrait quelque peu du genou n'excluant pas de faire l'impasse sur la dernière manche de la Coupe du monde à Hoogerheide, aux Pays-Bas, dimanche, une semaine avant le Mondial. "Je ne me fait pas trop de soucis", a relativisé Rudy De Bie. "Je pense que c'est plus par mesure de prudence qu'autre chose. Il pense à prendre quelques jours de repos et il ne faut pas oublier qu'il est assuré de remporter la Coupe du monde. Cela ne change pas grand-chose s'il ne court pas à Hoogerheide et de toute façon, je n'envisage absolument pas qu'il ne soit pas au Mondial. Comme on l'a déjà vu pendant des semaines, cela pourrait être un duel entre Wout et Mathieu van der Poel. Wout est indiscutable, c'est aux autres aussi à se montrer. Tom Meeusen part toujours très fort et avec Kevin Pauwels, il est capable d'aller sur le podium. Il faudra suivre Laurens Sweeck aussi par exemple. La forme du jour sera déterminante." (Belga)