Mené 2-0 et 4-2 dans la manche initiale, Bemelmans a réussi à revenir à 4-4, a ensuite sauvé une balle de set avant de disputer le tie break. Il concéda les deux premiers points (2/0) mais renversa la tendance (2/5), manqua à son tour une balle de set (à 5/6) mais perdit le set. Dans la seconde, il perdit sa mise en jeu dans le 9e jeu. Mené 5-4, il réagit et se retrouva devant au marquoir 5-6. Mais là encore, le set allait se décider au jeu décisif. Bemelmans mena 2/3. L'Autrichien reprit l'avantage (5/3) et s'offrit une première balle de match (6/5). Le Belge sauva celle-ci mais ne put sauver la suivante. Bemelmans avait remporté leur seul autre duel qui remonte déjà à 2014 (en quarts de finale à Vienne). Nowak rencontrera samedi en demi-finales le vainqueur du duel entre les Français Corentin Moutet (ATP 91/N.6) et le lucky loser Hugo Grenier (ATP 210). (Belga)

Mené 2-0 et 4-2 dans la manche initiale, Bemelmans a réussi à revenir à 4-4, a ensuite sauvé une balle de set avant de disputer le tie break. Il concéda les deux premiers points (2/0) mais renversa la tendance (2/5), manqua à son tour une balle de set (à 5/6) mais perdit le set. Dans la seconde, il perdit sa mise en jeu dans le 9e jeu. Mené 5-4, il réagit et se retrouva devant au marquoir 5-6. Mais là encore, le set allait se décider au jeu décisif. Bemelmans mena 2/3. L'Autrichien reprit l'avantage (5/3) et s'offrit une première balle de match (6/5). Le Belge sauva celle-ci mais ne put sauver la suivante. Bemelmans avait remporté leur seul autre duel qui remonte déjà à 2014 (en quarts de finale à Vienne). Nowak rencontrera samedi en demi-finales le vainqueur du duel entre les Français Corentin Moutet (ATP 91/N.6) et le lucky loser Hugo Grenier (ATP 210). (Belga)