FORCES ET FAIBLESSES

L'ex-recordwoman de sélections en équipe nationale qui prend la tête d'un club à peine créé, voilà qui a de quoi susciter l'intérêt. Encore plus quand on rencontre Aline Zeler, seule représentante féminine au sein de la corpo des coaches. Laquelle promettait récemment dans Sport/Foot Mag un football offensif, basé sur une organisation béton. Sur le plaisir aussi, notion indispensable dans la conception du foot de l'ancienne internationale, qui misera sur un 4-3-3 où elle attend une construction propre de la part de ses joueuses. Le grand défi sera de m...

L'ex-recordwoman de sélections en équipe nationale qui prend la tête d'un club à peine créé, voilà qui a de quoi susciter l'intérêt. Encore plus quand on rencontre Aline Zeler, seule représentante féminine au sein de la corpo des coaches. Laquelle promettait récemment dans Sport/Foot Mag un football offensif, basé sur une organisation béton. Sur le plaisir aussi, notion indispensable dans la conception du foot de l'ancienne internationale, qui misera sur un 4-3-3 où elle attend une construction propre de la part de ses joueuses. Le grand défi sera de maintenir une confiance en soi optimale au sein de son équipe, sachant que l'exercice à venir risque encore de voir les Hennuyères essuyer quelques défaites. Mais aussi créer quelques surprises? On l'avait quittée déçue de son ultime pige crampons aux pieds à Genk, on a retrouvé la nouvelle T1 carolo tout sourire dans la peau d'une entraîneuse pour la première fois à la tête d'une équipe de l'élite. Auparavant, elle avait dirigé les jeunes joueuses du PSV et les Red Flames U16. Arrivée au sein d'un projet ambitieux, où le président Mehdi Bayat veut ennuyer le top belge d'ici " deux ou trois ans ", la Luxo entend faire passer son énergie et sa grinta à un groupe très jeune. Après une toute première saison forcément un peu difficile (néanmoins couronnée par quatre succès en match), l'objectif est de continuer de grandir sereinement, tout en se calant dans le sillage du Standard au niveau de la formation. Avec des transferts conclus un peu dans l'urgence (Zeler n'a pris les rênes de l'équipe qu'au printemps), cette saison sera une année de transition pour les Zébrettes. Jeunesse et expérience, tel était le mix idéal voulu par Aline Zeler pour son noyau. Dans la colonne " vécu ", on retrouve Kristina Erman, latérale gauche slovène de 28 ans qui peut également évoluer à droite, et apporter son coup de main devant quand l'occasion se présente. Le genre de joueuse à afficher un CV qui renseigne des passages aux Pays-Bas (Twente, le PSV, où elle grattera un titre de championne), en Italie, en Norvège et en Islande. Ses passages dans des championnats plus relevés, la puissance physique qu'elle dégage, son professionnalisme exacerbé, sa force de frappe du droit comme du gauche et son leadership doivent aider la jeunesse carolo à prendre ses marques pour cette deuxième saison en Super League. IN Joséphine Delvaux (Genk Ladies), Stéphanie Pirotte & Perrine Balant (Standard Fémina), Kristina Erman (Calcio Pomigliano, Ita), Hanne Hellinks (OHL Women), Clotilde Codden (Fémina White Star Woluwe), Mélissa Tom & Manola Galofaro (RSCA Women). OUT Mégane Vos (RAEC Mons), Jessica Silva Valdebenito (France), Madison Hudson (Canada), Noémie Fourdin (Fémina White Star Woluwe), Inès Dhaou & Ylenia Carabott (sans club).