Les pilotes ont effectué un parcours de 5,4 km dans les environs du lac Naivasha. Le parcours était sec et très représentatif de ce que les pilotes devront affronter à partir de jeudi. "Il semble que le rallye de cette année soit plus dur que celui dans l'an passé", a déclaré Rovanperä. "Les spéciales sont plus accidentées et souples. S'élancer en premier ne sera pas toujours un désavantage. Bien sûr, tu dois toujours balayer la route, mais il y a d'autres choses qui peuvent te faire perdre plus de temps. La pluie est également attendue. L'an passé, j'ai appris que la piste peut être très glissante et que cela peut devenir un peu fou." Thierry Neuville était heureux de son shakedown. "Il s'agit de trouver le bon rythme tout de suite. Je m'attends à un rallye plus difficile que l'an passé", a résumé le Saint-Vithois. La cérémonie de départ est programmée jeudi après-midi à Nairobi. Les pilotes prendront ensuite le départ de la première spéciale. (Belga)

Les pilotes ont effectué un parcours de 5,4 km dans les environs du lac Naivasha. Le parcours était sec et très représentatif de ce que les pilotes devront affronter à partir de jeudi. "Il semble que le rallye de cette année soit plus dur que celui dans l'an passé", a déclaré Rovanperä. "Les spéciales sont plus accidentées et souples. S'élancer en premier ne sera pas toujours un désavantage. Bien sûr, tu dois toujours balayer la route, mais il y a d'autres choses qui peuvent te faire perdre plus de temps. La pluie est également attendue. L'an passé, j'ai appris que la piste peut être très glissante et que cela peut devenir un peu fou." Thierry Neuville était heureux de son shakedown. "Il s'agit de trouver le bon rythme tout de suite. Je m'attends à un rallye plus difficile que l'an passé", a résumé le Saint-Vithois. La cérémonie de départ est programmée jeudi après-midi à Nairobi. Les pilotes prendront ensuite le départ de la première spéciale. (Belga)