Les batteries de son bateau se sont anormalement déchargées depuis le début de la course, mettant en péril le chargement de ses cartes météo, le fonctionnement de son pilote automatique mais également ses communications avec la terre. "J'ai pris la décision de m'arrêter à Cascais. C'est plus prudent", déclare Jonas Gerckens dans un communiqué. "C'est un bon port pour remettre tout en ordre et repartir. Je mets peut-être la compétition en balance en prenant cette décision par contre je poursuis l'aventure, c'est certain". Julien Lubrano, le préparateur du bateau va prendre la route vers Cascais dans les prochaines heures afin d'être présent au moment de l'arrivée de Jonas Gerckens au Portugal, prévue vendredi matin si les conditions météo restent les mêmes. Jonas Gerckens (Volvo) occupait 16e rang en Class 40 à 167 milles du leader Yoann Richomme au pointage de lundi 15h45. (Belga)

Les batteries de son bateau se sont anormalement déchargées depuis le début de la course, mettant en péril le chargement de ses cartes météo, le fonctionnement de son pilote automatique mais également ses communications avec la terre. "J'ai pris la décision de m'arrêter à Cascais. C'est plus prudent", déclare Jonas Gerckens dans un communiqué. "C'est un bon port pour remettre tout en ordre et repartir. Je mets peut-être la compétition en balance en prenant cette décision par contre je poursuis l'aventure, c'est certain". Julien Lubrano, le préparateur du bateau va prendre la route vers Cascais dans les prochaines heures afin d'être présent au moment de l'arrivée de Jonas Gerckens au Portugal, prévue vendredi matin si les conditions météo restent les mêmes. Jonas Gerckens (Volvo) occupait 16e rang en Class 40 à 167 milles du leader Yoann Richomme au pointage de lundi 15h45. (Belga)