Après avoir été la cible de cris racistes lors du match de son équipe à Cagliari lors de la 2e journée, Lukaku a cette fois vu déraper un analyste de "Qui Studio a Voi Stadio", émission de la chaîne Top Calcio 24. En effet, selon Luciano Passirani, le seul moyen d'arrêter Lukaku en un contre un est "de lui donner dix bananes à manger". L'analyste avait pourtant d'abord fait l'éloge du Diable Rouge en disant que Lukaku était "une des meilleurs recrues que l'Inter pouvait signer". "Je ne vois aucun joueur comme lui en Italie, c'est un des plus forts." Le directeur de l'émission s'est ensuite excusé pour les propos de Passirani, précisant que l'analyste ne reviendrait plus jamais à l'antenne. "Monsieur Passirani, âgé de 80 ans, a utilisé une métaphore raciste pour faire un compliment. C'était un cruel manque de lucidité et je ne peux pas tolérer ce genre d'erreurs", a déclaré Fabio Ravezzani en direct. L'Inter et Romelu Lukaku, deux buts en trois journées, sont en tête de Serie A grâce à trois victoires en autant de journées. Les troupes d'Antonio Conte débuteront leur parcours en Ligue des champions mardi contre le Slavia Prague. (Belga)