"Nous sommes heureux que nous ayons pris le temps nécessaire pour parler calmement", a expliqué le technicien allemand lors d'une conférence de presse mardi à la veille de la demi-finale de la Coupe de la Ligue contre Tottenham. "Il s'est excusé et il est de retour dans l'équipe pour l'entraînement d'aujourd'hui (mardi après-midi, NDLR)" "D'abord, il était important pour moi de comprendre que ce n'était pas intentionnel. Il n'avait l'intention de faire du "bruit" à la veille d'un grand match. Ensuite, c'est la toute première fois qu'il agissait de cette manière. Il fallait donc rester calme et comprendre que ce n'était pas grave. Ce n'était pas anodin non plus, mais suffisamment pour accepter des excuses, rester calme et aller de l'avant." "Il est très conscient de ce qui s'est passé et de ce qu'il a créé. Il a senti qu'il avait la responsabilité de réparer tout cela. Il peut s'attendre à ce que tout le monde (dans le public, NDLR) ne soit pas super content dans les prochains jours, mais il est toujours notre joueur et nous avons de bonnes et nombreuses raisons de le faire jouer, de le convaincre que nous sommes contents qu'il soit notre joueur et de le protéger." L'ancien entraîneur du PSG a avoué avoir été surpris par la sortie de son attaquant belge. "Il était vraiment bien impliqué. Il venait de marquer (contre Aston Villa et Brighton), il était décisif. Nous pensions que c'était un nouveau départ après sa blessure et le Covid. Ce fut donc une grosse surprise. C'est un garçon émotif qui ne cache pas son opinion, il faut lui en rendre crédit. Mais il n'y a aucun doute sur son engagement envers l'équipe et le club." Thomas Tuchel n'a pas de doute sur la grosse influence et le gros impact que Lukaku va continuer à avoir à Chelsea. (Belga)

"Nous sommes heureux que nous ayons pris le temps nécessaire pour parler calmement", a expliqué le technicien allemand lors d'une conférence de presse mardi à la veille de la demi-finale de la Coupe de la Ligue contre Tottenham. "Il s'est excusé et il est de retour dans l'équipe pour l'entraînement d'aujourd'hui (mardi après-midi, NDLR)" "D'abord, il était important pour moi de comprendre que ce n'était pas intentionnel. Il n'avait l'intention de faire du "bruit" à la veille d'un grand match. Ensuite, c'est la toute première fois qu'il agissait de cette manière. Il fallait donc rester calme et comprendre que ce n'était pas grave. Ce n'était pas anodin non plus, mais suffisamment pour accepter des excuses, rester calme et aller de l'avant." "Il est très conscient de ce qui s'est passé et de ce qu'il a créé. Il a senti qu'il avait la responsabilité de réparer tout cela. Il peut s'attendre à ce que tout le monde (dans le public, NDLR) ne soit pas super content dans les prochains jours, mais il est toujours notre joueur et nous avons de bonnes et nombreuses raisons de le faire jouer, de le convaincre que nous sommes contents qu'il soit notre joueur et de le protéger." L'ancien entraîneur du PSG a avoué avoir été surpris par la sortie de son attaquant belge. "Il était vraiment bien impliqué. Il venait de marquer (contre Aston Villa et Brighton), il était décisif. Nous pensions que c'était un nouveau départ après sa blessure et le Covid. Ce fut donc une grosse surprise. C'est un garçon émotif qui ne cache pas son opinion, il faut lui en rendre crédit. Mais il n'y a aucun doute sur son engagement envers l'équipe et le club." Thomas Tuchel n'a pas de doute sur la grosse influence et le gros impact que Lukaku va continuer à avoir à Chelsea. (Belga)