"Romelu Lukaku a passé une IRM à la cheville cet après-midi, mais on n'a pas constaté de fracture ni de dégâts structurels. Durant les prochains jours, il suivra un programme individuel et sa situation sera examinée de près jour après jour. À l'heure actuelle, il est en tout cas trop tôt pour parler d'un forfait en vue des prochains matches contre la Bosnie et/ou Chypre", explique l'URBSFA dans son communiqué.