Après avoir eu cinq balles de match dans le quatrième set, toutes sauvées par le géant américain (2,08m), Zapata s'est imposé au bout de 3h28 de combat sous les cris de joie du court N.7. A 25 ans, il est le premier Espagnol issu des qualifications à se hisser en huitièmes d'un Grand Chelem depuis 1983, et le dernier qualifié encore en lice à Paris. Au tour précédent, il avait déjà eu raison d'une autre tête de série américaine, Taylor Fritz, 14e mondial. L'an dernier, pour sa première apparition Porte d'Auteuil, déjà après avoir franchi les qualifications, Zapata avait été sorti dès son entrée en lice dans le tableau principal par son jeune compatriote Carlos Alcaraz. Pour tenter d'atteindre les quarts de finale, il affrontera le vainqueur de la rencontre entre l'Allemand Alexander Zverev (ATP 3) et l'Américain Brandon Nakashima (ATP 75). (Belga)

Après avoir eu cinq balles de match dans le quatrième set, toutes sauvées par le géant américain (2,08m), Zapata s'est imposé au bout de 3h28 de combat sous les cris de joie du court N.7. A 25 ans, il est le premier Espagnol issu des qualifications à se hisser en huitièmes d'un Grand Chelem depuis 1983, et le dernier qualifié encore en lice à Paris. Au tour précédent, il avait déjà eu raison d'une autre tête de série américaine, Taylor Fritz, 14e mondial. L'an dernier, pour sa première apparition Porte d'Auteuil, déjà après avoir franchi les qualifications, Zapata avait été sorti dès son entrée en lice dans le tableau principal par son jeune compatriote Carlos Alcaraz. Pour tenter d'atteindre les quarts de finale, il affrontera le vainqueur de la rencontre entre l'Allemand Alexander Zverev (ATP 3) et l'Américain Brandon Nakashima (ATP 75). (Belga)