Johan Van Herck connaît bien Steve Darcis. L'Anversois l'a même aidé au niveau de ses entraînements avant qu'il ne parte au tournoi Challenger de Bordeaux, il y a deux semaines, effectuer sa rentrée après une deuxième opération au poignet. "Je m'entends très bien avec Steve. C'est un garçon qui a une immense force de caractère et la capacité, je devrais dire le don, de retrouver très rapidement son niveau après une longue absence. Ce n'est pas la première fois qu'il se retrouve dans cette situation. Je l'ai vu à l'oeuvre ici en qualifs et il a été impressionnant". Steve Darcis, qui affrontera mardi le Turc Marsel Ilhan (ATP 198) au premier tour à Paris, est actuellement 162e à ATP. Mais avec ce qu'il est capable de faire avec sa raquette, on pourrait effacer le 1 qui figure devant. "Oui mais entre-temps, il va devoir faire avec. Se battre pour revenir. Etape par étape", poursuit Johan Van Herck. "Je ne doute pas qu'il en soit capable. Steve a une telle envie de jouer, de gagner. C'est ce qui fait sa force. Et ce qui compense également son manque de matches. On devrait s'en réjouir. Je lui souhaite de pouvoir désormais jouer sans pépin physique, car pour moi, il peut encore réaliser de très belles choses..." (Belga)

Johan Van Herck connaît bien Steve Darcis. L'Anversois l'a même aidé au niveau de ses entraînements avant qu'il ne parte au tournoi Challenger de Bordeaux, il y a deux semaines, effectuer sa rentrée après une deuxième opération au poignet. "Je m'entends très bien avec Steve. C'est un garçon qui a une immense force de caractère et la capacité, je devrais dire le don, de retrouver très rapidement son niveau après une longue absence. Ce n'est pas la première fois qu'il se retrouve dans cette situation. Je l'ai vu à l'oeuvre ici en qualifs et il a été impressionnant". Steve Darcis, qui affrontera mardi le Turc Marsel Ilhan (ATP 198) au premier tour à Paris, est actuellement 162e à ATP. Mais avec ce qu'il est capable de faire avec sa raquette, on pourrait effacer le 1 qui figure devant. "Oui mais entre-temps, il va devoir faire avec. Se battre pour revenir. Etape par étape", poursuit Johan Van Herck. "Je ne doute pas qu'il en soit capable. Steve a une telle envie de jouer, de gagner. C'est ce qui fait sa force. Et ce qui compense également son manque de matches. On devrait s'en réjouir. Je lui souhaite de pouvoir désormais jouer sans pépin physique, car pour moi, il peut encore réaliser de très belles choses..." (Belga)