Victorieuse 6-4, 6-3 en 1h40 de la lauréate de l'édition 2016, Stephens, 26 ans, tient le rythme de sa rivale Simona Halep, tenante du titre, contre qui elle s'était inclinée en trois sets en 2018. Derrière la Roumaine, N.3 mondiale et qui joue lundi son huitième de finale, l'Américaine est la mieux classée des joueuses restant dans le tableau. Mais Konta, 26e mondiale, l'a battue par deux fois cette saison, dont la dernière très récemment, en trois sets lors du tournoi de Rome. Il ne s'agira d'ailleurs que de leur troisième affrontement. (Belga)