"Il ne s'est rien passé de particulier dans le troisième set", a expliqué Nadal. "Il n'y a rien de surprenant à perdre un set face à un joueur comme Goffin. David est un super joueur, qui a été blessé et est un peu retombé au classement. C'est quelqu'un de très talentueux, qui a déjà montré à tout le monde qu'il pouvait battre n'importe qui. ll a su breaker à un moment clé et de ce fait j'ai été obligé de me reconcentrer et d'aborder le quatrième set avec beaucoup d'envie. Je suis content de ma réaction et d'être parvenu à mettre plus d'intensité pour faire la différence, car David jouait de mieux en mieux." C'est la quatorzième fois que Rafael Nadal se retrouve en huitièmes de finale à Roland Garros, un record qu'il partage avec son grand rival Roger Federer (ATP 3). Et le gaucher de Manacor devrait en tout logique continuer sa route, dimanche, contre l'Argentin Juan Ignacio Londero (ATP 78), 25 ans, qui dispute son tout premier tournoi du Grand Chelem. "Ce match est positif, cela me donne de la confiance pour le reste du tournoi", a-t-il poursuivi. "Pendant un set et demi, j'ai pratiqué un tennis fantastique, incroyable. Et je pense qu'il était difficile de mieux jouer que cela. J'étais toujours sur l'offensive, je ne ratais pas grand-chose. C'est une grande de satisfaction de savoir que je peux atteindre ce niveau. Londero joue très bien en ce moment. Je pense que ce sera un match difficile, exigeant, mais je suis préparé pour jouer à un très haut niveau." (Belga)