Nadal, 2e mondial, a son billet pour la finale depuis vendredi et sa victoire 6-3, 6-4, 6-2 sur Roger Federer dans le 39e 'Fedal' de l'histoire. Thiem, 4e mondial, a quant à lui dû attendre samedi pour rejoindre le Majorquin en finale. L'Autrichien a pris la mesure du Serbe Novak Djokovic, numéro 1 mondial, en cinq sets 2-6, 6-3, 7-5, 5-7 et 7-5 pour une durée totale de match de 4 heures et 13 minutes, dans une rencontre qui s'est terminée samedi après avoir été interrompue par la pluie vendredi. C'est sa première victoire contre un N.1 mondial en Grand Chelem Thiem, 25 ans, en quête d'un premier titre en Grand Chelem, s'attaque désormais à la forteresse Nadal. Nadal (33 ans) a de fait tout d'une forteresse imprenable à la Porte d'Auteuil. L'Espagnol a joué onze finales et en a gagné autant. En quatorze participations, seuls deux joueurs l'ont fait chuter, Djokovic en 2015 et Soderling en 2009 (il a déclaré forfait avant son troisième tour en 2016). Double tenant du trophée, il y reste sur vingt victoires consécutives, au cours desquelles il n'a laissé échapper que deux sets, le dernier contre David Goffin au 3e tour. L'ogre de l'ocre n'est désormais plus qu'à un succès d'un douzième triomphe historique à Roland-Garros, son 18e en Grand Chelem. "Jouer Rafa ici, sur le court Central, c'est toujours le défi ultime, un des défis sportifs les plus difficiles en général", déclare Thiem, qui a pris l'habitude de battre Nadal une fois par an sur terre. Cette année, c'était en demi-finale à Barcelone, où l'Autrichien a enlevé son 13e titre en carrière. (Belga)