Il est vrai qu'avec un premier match contre le jeune Français Grégoire Barrère (ATP 242), bénéficiaire d'une wild-card, puis un deuxième tour contre l'Italien Paolo Lorenzi (ATP 54) ou l'Argentin Carlos Berlocq (ATP 126), David Goffin n'a pas été mal loti. "Et Philipp Kohlschreiber (ATP 26), au troisième tour, ce n'est pas mauvais non plus", poursuit Johan Van Herck. "Il devra s'en méfier, car l'Allemand l'avait encore battu à Munich l'an dernier et est toujours capable de se transcender lors d'un grand rendez-vous. Mais franchement, il y a pire. Ensuite, ce serait Jo-Wilfried Tsonga (ATP 7). Un match que David peut également gagner, mais il devra jouer à son meilleur niveau, car affronter Tsonga à Roland Garros dans un stade comble n'est pas la même chose que dans un autre tournoi". Goffin peut donc viser un premier quart de finale en Grand Chelem, d'autant qu'il a fait d'énormes progrès ces derniers mois, à l'image de ses brillants parcours aux tournois ATP Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami. "David a signé de très bons résultats. Aux Etats-Unis, il a franchi un cap supplémentaire. Il est devenu plus complet. Il a progressé tennistiquement et physiquement. Et il a également acquis plus de maturité. Pour moi, il entrera sans aucun doute dans le Top 10", conclut Johan Van Herck. (Belga)

Il est vrai qu'avec un premier match contre le jeune Français Grégoire Barrère (ATP 242), bénéficiaire d'une wild-card, puis un deuxième tour contre l'Italien Paolo Lorenzi (ATP 54) ou l'Argentin Carlos Berlocq (ATP 126), David Goffin n'a pas été mal loti. "Et Philipp Kohlschreiber (ATP 26), au troisième tour, ce n'est pas mauvais non plus", poursuit Johan Van Herck. "Il devra s'en méfier, car l'Allemand l'avait encore battu à Munich l'an dernier et est toujours capable de se transcender lors d'un grand rendez-vous. Mais franchement, il y a pire. Ensuite, ce serait Jo-Wilfried Tsonga (ATP 7). Un match que David peut également gagner, mais il devra jouer à son meilleur niveau, car affronter Tsonga à Roland Garros dans un stade comble n'est pas la même chose que dans un autre tournoi". Goffin peut donc viser un premier quart de finale en Grand Chelem, d'autant qu'il a fait d'énormes progrès ces derniers mois, à l'image de ses brillants parcours aux tournois ATP Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami. "David a signé de très bons résultats. Aux Etats-Unis, il a franchi un cap supplémentaire. Il est devenu plus complet. Il a progressé tennistiquement et physiquement. Et il a également acquis plus de maturité. Pour moi, il entrera sans aucun doute dans le Top 10", conclut Johan Van Herck. (Belga)