Rogers quitte la capitale française après avoir connu un parcours exemplaire et surprenant, alors qu'elle n'avait jamais été plus loin qu'un deuxième tour sur la terre battue parisienne jusqu'à cette année. Après avoir battu d'entrée la Tchèque Pliskova, 17e tête de série, au premier tour, en trois sets, elle a notamment créé la surprise au 3e tour en écartant une autre Tchèque, Petra Kvitova, 10e tête de série du Grand Chelem parisien. Son conte de fée n'a cependant pas résisté mercredi aux coups de l'Espagnole Garbiñe Muguruza, née au Venezuela. Celle-ci atteint pour la première fois de sa carrière les demies à Roland, après avoir été éliminée en quarts en 2015 et en 2014. La finaliste du dernier Wimbledon affrontera pour figurer dans la deuxième finale de Grand Chelem de sa carrière l'Australienne Stosur ou la Bulgare Pironkova. (Belga)

Rogers quitte la capitale française après avoir connu un parcours exemplaire et surprenant, alors qu'elle n'avait jamais été plus loin qu'un deuxième tour sur la terre battue parisienne jusqu'à cette année. Après avoir battu d'entrée la Tchèque Pliskova, 17e tête de série, au premier tour, en trois sets, elle a notamment créé la surprise au 3e tour en écartant une autre Tchèque, Petra Kvitova, 10e tête de série du Grand Chelem parisien. Son conte de fée n'a cependant pas résisté mercredi aux coups de l'Espagnole Garbiñe Muguruza, née au Venezuela. Celle-ci atteint pour la première fois de sa carrière les demies à Roland, après avoir été éliminée en quarts en 2015 et en 2014. La finaliste du dernier Wimbledon affrontera pour figurer dans la deuxième finale de Grand Chelem de sa carrière l'Australienne Stosur ou la Bulgare Pironkova. (Belga)