"J'ai perdu contre elle à Madrid (NDLR: 6-0, 6-3 au deuxième tour), mais je n'avais pu pleinement défendre mes chances car j'étais malade (NDLR: elle souffrait d'une infection bactérienne)", a expliqué Mertens. "J'étais néanmoins parvenue à l'accrocher dans le deuxième set. Elle est très solide, se déplace très bien et ramène énormément de balles. C'est l'une des meilleures joueuses sur terre battue, c'est sa surface de prédilection. Je sais que je ne devrai pas lui laisser imposer son rythme. Si je réussis à être agressive, à rentrer dans le terrain, j'aurai mes chances." Elise Mertens est en tout cas ravie de la progression qu'elle réalise ces derniers mois. Demi-finaliste à Melbourne et lauréate des tournois de Hobart, Lugano et Rabat, la N.1 belge poursuit son ascension. "J'ai connu un creux à mon retour d'Australie, mais là, je pense avoir trouvé ma place dans le top 20. Mes deux premiers matches ici n'étaient pas parfaits, mais j'ai réussi à hausser mon niveau contre Gavrilova", pousuivit-elle. "J'ai été beaucoup plus agressive, tout en commettant assez peu de fautes. J'ai également nettement mieux servi. Cela me donne de la confiance pour la suite, j'espère continuer sur cette lancée. Je suis très heureuse d'être en huitièmes de finale, mais ce n'est pas fini." (Belga)

"J'ai perdu contre elle à Madrid (NDLR: 6-0, 6-3 au deuxième tour), mais je n'avais pu pleinement défendre mes chances car j'étais malade (NDLR: elle souffrait d'une infection bactérienne)", a expliqué Mertens. "J'étais néanmoins parvenue à l'accrocher dans le deuxième set. Elle est très solide, se déplace très bien et ramène énormément de balles. C'est l'une des meilleures joueuses sur terre battue, c'est sa surface de prédilection. Je sais que je ne devrai pas lui laisser imposer son rythme. Si je réussis à être agressive, à rentrer dans le terrain, j'aurai mes chances." Elise Mertens est en tout cas ravie de la progression qu'elle réalise ces derniers mois. Demi-finaliste à Melbourne et lauréate des tournois de Hobart, Lugano et Rabat, la N.1 belge poursuit son ascension. "J'ai connu un creux à mon retour d'Australie, mais là, je pense avoir trouvé ma place dans le top 20. Mes deux premiers matches ici n'étaient pas parfaits, mais j'ai réussi à hausser mon niveau contre Gavrilova", pousuivit-elle. "J'ai été beaucoup plus agressive, tout en commettant assez peu de fautes. J'ai également nettement mieux servi. Cela me donne de la confiance pour la suite, j'espère continuer sur cette lancée. Je suis très heureuse d'être en huitièmes de finale, mais ce n'est pas fini." (Belga)