"J'aime jouer en double. C'est différent et amusant", a-t-elle confié à l'Agence Belga après sa victoire 6-3, 6-2 contre l'Allemande Tatjana Maria et la Britannique Heather Watson. "Et puis, je considère que c'est l'entraînement parfait pour travailler le service et le retour, deux coups particulièrement importants dans le tennis moderne. Et qui le seront aussi contre Sevastova. Arya a également très bien joué aujourd'hui. Bref, c'était chouette." Il s'agira de la deuxième confrontation sur le circuit entre Elise Mertens et Anastasija Sevastova. La Lettonne avait remporté la première, sur le gazon de Majorque en juin 2017, 7-6 (7/5), 5-7, 6-1. Mais bien qu'elle ait été éduquée sur terre battue, et remporté l'an dernier le tournoi de Bucarest, la native de Liepaja n'a encore jamais brillé à Roland Garros. Elise Mertens a donc ses chances. "J'ai le sentiment que ce sera du 50-50, si je joue à mon niveau. Tout est possible aujourd'hui. Le niveau du tennis féminin est très dense. Les joueuses sont très proches. Sevastova a un tennis très varié et il faudra que je parvienne à imposer mon jeu. C'est surtout cela qui m'importe, car j'ai envie de briller en Grand Chelem. Je me réjouis de rejouer sur le Court Suzanne Lenglen. Et j'espère que ce sera un beau match". (Belga)