"Je me suis un peu énervée au début en raison d'un problème avec ma casquette avec le logo du sponsor Isdin sur le côté", a-t-elle raconté. "Je ne savais pas que cela posait un problème. J'ai demandé s'il était possible de mettre un tape ou de le masquer au marqueur, mais cela n'allait pas et j'ai dû commencer le match sans casquette avant d'en recevoir une autre. J'ai aussi eu un souci avec les bouchons de mes bouteilles qui étaient bleus, mais devaient être rouges. Et du coup, j'ai perdu ma concentration. Après un moment, toutefois, je me suis dit que j'étais ici pour jouer au tennis et je suis parvenue à me reprendre. J'ai trouvé mon rythme et la solution grâce à mon expérience. J'ai plus varié mes frappes, avec des balles plus bombées, car dès que je jouais court et à la même hauteur, je me faisais agresser. Et le deuxième set a été meilleur." Au deuxième tour, jeudi, Elise Mertens retrouvera la Kazakhe Zarina Diyas (ATP 93), qui battu pour sa part la Britannique Heather Watson (WTA 71) 6-4, 7-5 en 1h53. "Je ne savais pas que je jouerais contre elle", a-t-elle poursuivi. "Je me rappelle l'avoir rencontrée en Fed Cup (l'an dernier à Courtrai, avec une victoire 1-6, 6-2, 6-1) et je sais qu'elle aime frapper les balles à hauteur de hanche et à plat. Là aussi, je vais donc devoir varier. Ce ne sera pas un match facile, mais je me sens tout de même mieux maintenant. Je suis un peu plus détendue après ce premier tour. J'ai deux jours désormais pour peaufiner mon jeu et je vais m'y atteler, car hier à l'entraînement, quand j'ai joué des points, ce n'était pas encore top." (Belga)

"Je me suis un peu énervée au début en raison d'un problème avec ma casquette avec le logo du sponsor Isdin sur le côté", a-t-elle raconté. "Je ne savais pas que cela posait un problème. J'ai demandé s'il était possible de mettre un tape ou de le masquer au marqueur, mais cela n'allait pas et j'ai dû commencer le match sans casquette avant d'en recevoir une autre. J'ai aussi eu un souci avec les bouchons de mes bouteilles qui étaient bleus, mais devaient être rouges. Et du coup, j'ai perdu ma concentration. Après un moment, toutefois, je me suis dit que j'étais ici pour jouer au tennis et je suis parvenue à me reprendre. J'ai trouvé mon rythme et la solution grâce à mon expérience. J'ai plus varié mes frappes, avec des balles plus bombées, car dès que je jouais court et à la même hauteur, je me faisais agresser. Et le deuxième set a été meilleur." Au deuxième tour, jeudi, Elise Mertens retrouvera la Kazakhe Zarina Diyas (ATP 93), qui battu pour sa part la Britannique Heather Watson (WTA 71) 6-4, 7-5 en 1h53. "Je ne savais pas que je jouerais contre elle", a-t-elle poursuivi. "Je me rappelle l'avoir rencontrée en Fed Cup (l'an dernier à Courtrai, avec une victoire 1-6, 6-2, 6-1) et je sais qu'elle aime frapper les balles à hauteur de hanche et à plat. Là aussi, je vais donc devoir varier. Ce ne sera pas un match facile, mais je me sens tout de même mieux maintenant. Je suis un peu plus détendue après ce premier tour. J'ai deux jours désormais pour peaufiner mon jeu et je vais m'y atteler, car hier à l'entraînement, quand j'ai joué des points, ce n'était pas encore top." (Belga)