Si sa défaite sèche à Genève face à Richard Gasquet avait inquiété sur la condition du Russe, opéré d'une hernie, son match plus que maîtrisé --en témoignent ses 35 coups gagnants-- a rassuré mardi. Ce n'est que la deuxième fois que l'éphémère N.1 mondial (trois semaines), passe le premier tour de Roland-Garros comme il en a lui-même plaisanté sur le court. "J'adore Roland, enfin surtout depuis l'année dernière (quand il avait atteint les quarts de finale, ndlr)," a ironisé dans son français impeccable le Russe, qui n'a jamais gagné un tournoi sur terre battue. "Avant je ne sais pas si je n'aimais pas mais je ne restais pas longtemps, a ajouté Medvedev. Souvent le dimanche, c'était déjà fini. Là au moins, le premier tour était mardi et je suis content d'avoir gagné." Moins à l'aise sur la terre battue parisienne où il s'est incliné quatre fois au premier tour en six participations, Medvedev est en plus resté deux mois hors des courts en raison d'une opération chirurgicale pour soigner une "légère hernie". "Ca va très bien, a-t-il rassuré. Quand j'ai fait l'intervention, je ne pensais pas jouer sur terre battue." "J'ai même pu jouer la semaine dernière, un match difficile (perdu 6-2, 7-6 face à Gasquet, ndlr) mais je suis content d'avoir pu jouer un match sur terre avant Roland." Le fantasque Russe espère même "aller encore plus loin" que les quarts de l'an passé. (Belga)

Si sa défaite sèche à Genève face à Richard Gasquet avait inquiété sur la condition du Russe, opéré d'une hernie, son match plus que maîtrisé --en témoignent ses 35 coups gagnants-- a rassuré mardi. Ce n'est que la deuxième fois que l'éphémère N.1 mondial (trois semaines), passe le premier tour de Roland-Garros comme il en a lui-même plaisanté sur le court. "J'adore Roland, enfin surtout depuis l'année dernière (quand il avait atteint les quarts de finale, ndlr)," a ironisé dans son français impeccable le Russe, qui n'a jamais gagné un tournoi sur terre battue. "Avant je ne sais pas si je n'aimais pas mais je ne restais pas longtemps, a ajouté Medvedev. Souvent le dimanche, c'était déjà fini. Là au moins, le premier tour était mardi et je suis content d'avoir gagné." Moins à l'aise sur la terre battue parisienne où il s'est incliné quatre fois au premier tour en six participations, Medvedev est en plus resté deux mois hors des courts en raison d'une opération chirurgicale pour soigner une "légère hernie". "Ca va très bien, a-t-il rassuré. Quand j'ai fait l'intervention, je ne pensais pas jouer sur terre battue." "J'ai même pu jouer la semaine dernière, un match difficile (perdu 6-2, 7-6 face à Gasquet, ndlr) mais je suis content d'avoir pu jouer un match sur terre avant Roland." Le fantasque Russe espère même "aller encore plus loin" que les quarts de l'an passé. (Belga)