L'Ukrainienne Elina Svitolina, 26 ans, 5e joueuse du monde, a été battue en effet en deux manches - 6-2, 6-4 - au bout d'une heure et 19 minutes de jeu. Podoroska avait dominé la première manche 6-2 en 35 minutes de jeu, revenant à trois reprises à hauteur de son adversaire dans le second set après avoir perdu son service. C'est sur le service de Svitolina que l'Argentine, pas avares d'amorties, a remporté la rencontre sur sa 3e balle de match. Nadia Podoroska jouera en demi-finales contre une autre révélation du tournoi, que ce soit la jeune Polonaise de 19 ans, Iga Swiatek ou l'Italienne Martina Trevisan. Swiatek, 54e au classement WTA, a sorti la numéro 1 mondiale, la Roumaine Simona Halep (N.1) en 8es de finale. Trevisan, 26 ans, 159e mondiale, s'est, elle, payée le scalp de la Néerlandaise Kiki Bertens (N.5), 8e mondiale, après être sortie aussi des qualifications. Svitolina avait déjà été éliminée en quarts de finale en 2015 et 2017 à Roland Garros. Ses meilleurs résultats en Grand Chelem restent deux demi-finales à Wimbledon et à l'US Open l'an dernier. Le parcours de Podoroska se poursuit ainsi avec une septième victoires consécutives à la Porte d'Auteuil. L'Argentine, 23 ans, vient en effet des qualifications et avait éliminé Greet Minnen d'entrée de tableau final (6-2, 6-1). (Belga)

L'Ukrainienne Elina Svitolina, 26 ans, 5e joueuse du monde, a été battue en effet en deux manches - 6-2, 6-4 - au bout d'une heure et 19 minutes de jeu. Podoroska avait dominé la première manche 6-2 en 35 minutes de jeu, revenant à trois reprises à hauteur de son adversaire dans le second set après avoir perdu son service. C'est sur le service de Svitolina que l'Argentine, pas avares d'amorties, a remporté la rencontre sur sa 3e balle de match. Nadia Podoroska jouera en demi-finales contre une autre révélation du tournoi, que ce soit la jeune Polonaise de 19 ans, Iga Swiatek ou l'Italienne Martina Trevisan. Swiatek, 54e au classement WTA, a sorti la numéro 1 mondiale, la Roumaine Simona Halep (N.1) en 8es de finale. Trevisan, 26 ans, 159e mondiale, s'est, elle, payée le scalp de la Néerlandaise Kiki Bertens (N.5), 8e mondiale, après être sortie aussi des qualifications. Svitolina avait déjà été éliminée en quarts de finale en 2015 et 2017 à Roland Garros. Ses meilleurs résultats en Grand Chelem restent deux demi-finales à Wimbledon et à l'US Open l'an dernier. Le parcours de Podoroska se poursuit ainsi avec une septième victoires consécutives à la Porte d'Auteuil. L'Argentine, 23 ans, vient en effet des qualifications et avait éliminé Greet Minnen d'entrée de tableau final (6-2, 6-1). (Belga)