"Je suis très satisfaite de la manière dont j'ai joué", a-t-elle confié. "Ce n'est un secret pour personne que la terre battue n'est pas ma surface de prédilection. Je m'étais promis de bien commencer le match et j'ai également bien réagi chaque fois qu'elle est revenue. J'ai bien servi et pu la mettre sous pression aux moments importants et je suis restée calme. Je suis très contente d'avoir gagné ce match." C'est la première fois en trois ans que Kirsten Flipkens parvient à franchir le premier tour à Roland Garros, où elle n'a jamais réussi à dépasser le deuxième tour en huit précédentes participations. C'est à ce point que devant les caméras de Sporza, elle avoua ne même pas savoir que sa prochaine adversaire serait, mercredi, l'Australienne Samantha Stosur (WTA 22), finaliste en 2010 et encore demi-finaliste l'an dernier. "Je joue contre qui au fond ?", demanda-t-elle. "Stosur, ce sera un fameux défi, une tâche difficile, mais je n'aurai rien à perdre. Elle joue très bien sur terre battue. Elle vient encore de gagner le tournoi de Strasbourg la semaine dernière, si je ne me trompe. Je vais essayer de mettre le paquet et ensuite on verra. Je reste sur un bon match et je vais tâcher de continuer sur ma lancée." . (Belga)

"Je suis très satisfaite de la manière dont j'ai joué", a-t-elle confié. "Ce n'est un secret pour personne que la terre battue n'est pas ma surface de prédilection. Je m'étais promis de bien commencer le match et j'ai également bien réagi chaque fois qu'elle est revenue. J'ai bien servi et pu la mettre sous pression aux moments importants et je suis restée calme. Je suis très contente d'avoir gagné ce match." C'est la première fois en trois ans que Kirsten Flipkens parvient à franchir le premier tour à Roland Garros, où elle n'a jamais réussi à dépasser le deuxième tour en huit précédentes participations. C'est à ce point que devant les caméras de Sporza, elle avoua ne même pas savoir que sa prochaine adversaire serait, mercredi, l'Australienne Samantha Stosur (WTA 22), finaliste en 2010 et encore demi-finaliste l'an dernier. "Je joue contre qui au fond ?", demanda-t-elle. "Stosur, ce sera un fameux défi, une tâche difficile, mais je n'aurai rien à perdre. Elle joue très bien sur terre battue. Elle vient encore de gagner le tournoi de Strasbourg la semaine dernière, si je ne me trompe. Je vais essayer de mettre le paquet et ensuite on verra. Je reste sur un bon match et je vais tâcher de continuer sur ma lancée." . (Belga)