"C'est dommage, car nous avons eu des occasions", a-t-elle confié à Belga après la défaite. "Nous avons tout de même mené 2-0 dans ce dernier set, mais nous n'avons pas réussi à maintenir notre niveau de jeu. Nous avons un peu perdu pied, moins bien servi, affiché moins d'intensité et elles sont restées plus constantes et plus solides. Et ce dernier set a filé assez vite, malheureusement. C'était un match de simple, entre guillemets, car ce sont deux joueuses qui évoluaient beaucoup du fond du court. Il y a eu très peu d'interceptions au filet. Elles se sont appuyées sur leurs points forts et je suis certaine qu'on va en tirer les enseignements. Car cela reste un beau tournoi." Pour sa toute première participation, Kimberley Zimmermann a effectivement dépassé largement ses espérances. Et elle quittera Paris avec des souvenirs pleins la tête. "J'ai pris énormément de plaisir dans tous mes matches, mais ce qui me restera sans doute plus de ces dix jours, c'est l'ambiance et le soutien des nombreux supporters belges", a poursuivi la joueuse de Wemmel. "Ce n'est pas quelque chose que j'ai l'habitude de vivre sur le circuit. Là, je vais me tourner vers le gazon et je me réjouis de participer pour la première fois à Wimbledon. Je ne sais pas encore si ce sera avec Maryna (NdlR : elle joue sur le circuit avec la Polonaise Piter), mais c'est une probabilité." (Belga)

"C'est dommage, car nous avons eu des occasions", a-t-elle confié à Belga après la défaite. "Nous avons tout de même mené 2-0 dans ce dernier set, mais nous n'avons pas réussi à maintenir notre niveau de jeu. Nous avons un peu perdu pied, moins bien servi, affiché moins d'intensité et elles sont restées plus constantes et plus solides. Et ce dernier set a filé assez vite, malheureusement. C'était un match de simple, entre guillemets, car ce sont deux joueuses qui évoluaient beaucoup du fond du court. Il y a eu très peu d'interceptions au filet. Elles se sont appuyées sur leurs points forts et je suis certaine qu'on va en tirer les enseignements. Car cela reste un beau tournoi." Pour sa toute première participation, Kimberley Zimmermann a effectivement dépassé largement ses espérances. Et elle quittera Paris avec des souvenirs pleins la tête. "J'ai pris énormément de plaisir dans tous mes matches, mais ce qui me restera sans doute plus de ces dix jours, c'est l'ambiance et le soutien des nombreux supporters belges", a poursuivi la joueuse de Wemmel. "Ce n'est pas quelque chose que j'ai l'habitude de vivre sur le circuit. Là, je vais me tourner vers le gazon et je me réjouis de participer pour la première fois à Wimbledon. Je ne sais pas encore si ce sera avec Maryna (NdlR : elle joue sur le circuit avec la Polonaise Piter), mais c'est une probabilité." (Belga)