En 2020, Swiatek avait remporté Roland-Garros à la surprise générale. Cette année, la Polonaise était pointée comme la grande favorite après avoir remporté cinq tournois de suite et 27 victoires consécutives. "Il y a deux ans, c'était incroyable de gagner ici", a déclaré Swiatek. "Cette année, j'ai dû travailler dur et il y avait beaucoup de pression. Je tiens à remercier mon équipe car je ne serais pas là sans eux mais aussi mon père et ma s?ur. Merci aussi à vous les fans, cela m'a fait plaisir de voir autant de drapeaux polonais dans les tribunes. Cela m'a apporté une motivation supplémentaire." La N.1 mondiale a également tenu à féliciter son adversaire en finale Cori Gauff, 18 ans. "J'avais ton âge lors de ma première année sur le circuit et je ne savais pas trop où j'allais. Je te vois progresser chaque jour sur le circuit et je suis certaine que tu vas trouver ta route", a ajouté Swiatek qui a aussi eu "une pensée pour le peuple ukrainien", lui demandant de "rester fort" dans le conflit avec la Russie. En face, Cori Gauff a d'abord essuyé ses larmes avant de féliciter la Polonaise. "C'est incroyable ce que tu réalises ces derniers mois. J'espère que je pourrai encore jouer de nombreuses finales contre toi et que je pourrai en gagner. Je veux remercier mon équipe qui m'a toujours soutenue. Je suis désolé de ne pas avoir pu vous apporter la victoire mais j'espère que c'est la première de nombreuses finales." (Belga)

En 2020, Swiatek avait remporté Roland-Garros à la surprise générale. Cette année, la Polonaise était pointée comme la grande favorite après avoir remporté cinq tournois de suite et 27 victoires consécutives. "Il y a deux ans, c'était incroyable de gagner ici", a déclaré Swiatek. "Cette année, j'ai dû travailler dur et il y avait beaucoup de pression. Je tiens à remercier mon équipe car je ne serais pas là sans eux mais aussi mon père et ma s?ur. Merci aussi à vous les fans, cela m'a fait plaisir de voir autant de drapeaux polonais dans les tribunes. Cela m'a apporté une motivation supplémentaire." La N.1 mondiale a également tenu à féliciter son adversaire en finale Cori Gauff, 18 ans. "J'avais ton âge lors de ma première année sur le circuit et je ne savais pas trop où j'allais. Je te vois progresser chaque jour sur le circuit et je suis certaine que tu vas trouver ta route", a ajouté Swiatek qui a aussi eu "une pensée pour le peuple ukrainien", lui demandant de "rester fort" dans le conflit avec la Russie. En face, Cori Gauff a d'abord essuyé ses larmes avant de féliciter la Polonaise. "C'est incroyable ce que tu réalises ces derniers mois. J'espère que je pourrai encore jouer de nombreuses finales contre toi et que je pourrai en gagner. Je veux remercier mon équipe qui m'a toujours soutenue. Je suis désolé de ne pas avoir pu vous apporter la victoire mais j'espère que c'est la première de nombreuses finales." (Belga)