La joueuse belge de 18 ans, 23e mondiale, s'est inclinée 6-4, 6-0 en 1h02 face à l'Argentine Solana Sierra (ITF 38), 17 ans. Hanne Vandewinkel était la dernière joueuse belge en simple chez les filles. Dimanche, Amélie Van Impe, 17 ans, 42e mondiale chez les juniores, avait été sortie au premier tour - 7-6 (13/11), 6-4 - par la Kényane Angella Okutoyi (ITF 66), 18 ans. Sofia Costoulas (N.2), 2e mondiale, 17 ans, avait aussi été éliminée d'entrée par la Tchèque Dominika Salkova, 17 ans aussi, 25e mondiale chez les juniores mais déjà 449e chez les seniores. Finaliste à l'Open d'Australie chez les juniores en début d'année, Costoulas, 701e au classement WTA, a été battue en trois sets - 6-7 (5/7), 6-1, 6-3 au bout de près de deux heures de match (1h57). Hanne Vandewinkel est encore en lice en double, associée à a Russe Diana Shnaider. La paire belgo-russe, tête de série N.5 du tournoi, est qualifiée pour le 2e tour. (Belga)

La joueuse belge de 18 ans, 23e mondiale, s'est inclinée 6-4, 6-0 en 1h02 face à l'Argentine Solana Sierra (ITF 38), 17 ans. Hanne Vandewinkel était la dernière joueuse belge en simple chez les filles. Dimanche, Amélie Van Impe, 17 ans, 42e mondiale chez les juniores, avait été sortie au premier tour - 7-6 (13/11), 6-4 - par la Kényane Angella Okutoyi (ITF 66), 18 ans. Sofia Costoulas (N.2), 2e mondiale, 17 ans, avait aussi été éliminée d'entrée par la Tchèque Dominika Salkova, 17 ans aussi, 25e mondiale chez les juniores mais déjà 449e chez les seniores. Finaliste à l'Open d'Australie chez les juniores en début d'année, Costoulas, 701e au classement WTA, a été battue en trois sets - 6-7 (5/7), 6-1, 6-3 au bout de près de deux heures de match (1h57). Hanne Vandewinkel est encore en lice en double, associée à a Russe Diana Shnaider. La paire belgo-russe, tête de série N.5 du tournoi, est qualifiée pour le 2e tour. (Belga)