"Il n'y a pas d'arrachement osseux et il n'y a pas de déchirure des ligaments", avait expliqué Thierry Van Cleemput, son coach, venu en conférence de presse à sa place après l'accident. "Évidemment, cela ne veut encore rien dire, parce qu'il y a un ?dème et que ce sera dans 48 heures que l'on pourra y voir plus clair. On sait qu'il n'y a rien de grave, mais à l'heure actuelle, on ne peut pas dire quand il pourra jouer au tennis." Un malheur n'arrivant jamais seul, cet abandon aura également des conséquences au niveau du classement ATP pour David Goffin. Quart de finaliste l'an dernier, le Liégeois va d'office reculer dans la hiérarchie mondiale, vu qu'il n'a pu récupérer que 90 des 360 points qu'il avait à défendre durant le tournoi. Il se fera automatiquement dépasser par le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 13), battu au troisième tour, vendredi, par l'Espagnol Pablo Carreno Busta (ATP 21). Et il pourrait encore perdre une place si le Français Gaël Monfils (ATP 15) va loin dans le tournoi. (Belga)

"Il n'y a pas d'arrachement osseux et il n'y a pas de déchirure des ligaments", avait expliqué Thierry Van Cleemput, son coach, venu en conférence de presse à sa place après l'accident. "Évidemment, cela ne veut encore rien dire, parce qu'il y a un ?dème et que ce sera dans 48 heures que l'on pourra y voir plus clair. On sait qu'il n'y a rien de grave, mais à l'heure actuelle, on ne peut pas dire quand il pourra jouer au tennis." Un malheur n'arrivant jamais seul, cet abandon aura également des conséquences au niveau du classement ATP pour David Goffin. Quart de finaliste l'an dernier, le Liégeois va d'office reculer dans la hiérarchie mondiale, vu qu'il n'a pu récupérer que 90 des 360 points qu'il avait à défendre durant le tournoi. Il se fera automatiquement dépasser par le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 13), battu au troisième tour, vendredi, par l'Espagnol Pablo Carreno Busta (ATP 21). Et il pourrait encore perdre une place si le Français Gaël Monfils (ATP 15) va loin dans le tournoi. (Belga)