La joueuse de 22 ans connaitra samedi la deuxième finale de Grand Chelem de sa carrière, après une première perdue sur le gazon de Wimbledon l'an dernier. L'Américaine Serena Williams l'avait alors sèchement battue, 6-4 6-4. Un remake de ce duel pourrait d'ailleurs bien avoir lieu sur la terre battue parisienne, puisque la deuxième demi-finale, encore en cours vendredi, oppose la numéro 1 mondiale à la jeune Néerlandaise Kiki Bertens. Au moment de la balle de match de Muguruza, Williams avait déjà remporté le premier set, avec quelques difficultés toutefois. Samantha Stosur, 21e tête de série à Paris, avait déjà atteint les demi-finales à Roland en 2009 et 2012. Elle n'a commis que deux fautes directes de plus que son adversaire (20 pour 18), mais a inscrit bien moins de coups gagnants. (Belga)

La joueuse de 22 ans connaitra samedi la deuxième finale de Grand Chelem de sa carrière, après une première perdue sur le gazon de Wimbledon l'an dernier. L'Américaine Serena Williams l'avait alors sèchement battue, 6-4 6-4. Un remake de ce duel pourrait d'ailleurs bien avoir lieu sur la terre battue parisienne, puisque la deuxième demi-finale, encore en cours vendredi, oppose la numéro 1 mondiale à la jeune Néerlandaise Kiki Bertens. Au moment de la balle de match de Muguruza, Williams avait déjà remporté le premier set, avec quelques difficultés toutefois. Samantha Stosur, 21e tête de série à Paris, avait déjà atteint les demi-finales à Roland en 2009 et 2012. Elle n'a commis que deux fautes directes de plus que son adversaire (20 pour 18), mais a inscrit bien moins de coups gagnants. (Belga)