Le numéro un belge, tête de série N.12, tentera de se qualifier pour la première fois de sa carrière pour les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem. David Goffin connaît bien Ernests Gulbis, qu'il a déjà rencontré à deux reprises. Le Letton s'était imposé à Acapulco en 2014 et le Liégeois a pris sa revanche à Madrid, l'an dernier. Les deux avaient également préparé ensemble leur saison 2015 en stage en Espagne. "Gulbis est super dangereux quand il a des matches dans les jambes. Là, il a trois victoires. Il faudra rester très solide, car il est capable de servir incroyablement bien. Il a déjà atteint les demi-finales ici. C'est un tournoi qu'il affectionne. Il est capable de tout. Je sais tout ce qui se passe dans mon tableau, mais je ne veux pas regarder trop en avant". Le duel Goffin - Gulbis sera suivi du match entre le Serbe Novak Djokovic et l'Espagnol Roberto Bautista Agut et de la rencontre entre l'Américaine Serena Williams et l'Ukrainienne Elina Svitolina. (Belga)

Le numéro un belge, tête de série N.12, tentera de se qualifier pour la première fois de sa carrière pour les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem. David Goffin connaît bien Ernests Gulbis, qu'il a déjà rencontré à deux reprises. Le Letton s'était imposé à Acapulco en 2014 et le Liégeois a pris sa revanche à Madrid, l'an dernier. Les deux avaient également préparé ensemble leur saison 2015 en stage en Espagne. "Gulbis est super dangereux quand il a des matches dans les jambes. Là, il a trois victoires. Il faudra rester très solide, car il est capable de servir incroyablement bien. Il a déjà atteint les demi-finales ici. C'est un tournoi qu'il affectionne. Il est capable de tout. Je sais tout ce qui se passe dans mon tableau, mais je ne veux pas regarder trop en avant". Le duel Goffin - Gulbis sera suivi du match entre le Serbe Novak Djokovic et l'Espagnol Roberto Bautista Agut et de la rencontre entre l'Américaine Serena Williams et l'Ukrainienne Elina Svitolina. (Belga)