"Je suis déçu évidemment, parce que c'est une défaite. On est éliminé du tournoi et c'est la fin d'un Grand Chelem", a-t-il expliqué. "C'était vraiment très difficile au début, car j'avais le sentiment jouer contre un mur. Comme il est 8 mètres derrière sa ligne de fond, j'ai l'impression que ma balle n'avance pas et puis elle me revient avec tellement de puissance que c'est très dur de frapper un coup gagnant. Après le premier set, il fallait absolument que je change quelque chose, que je sois plus agressif, quitte à faire des fautes, car il était dans son fauteuil. Il fallait que je serve mieux et que je fasse le jeu avec mon coup droit. Je suis content d'avoir remporté le troisième set, mais en même temps, ce n'était qu'un set. J'étais encore loin de gagner. Il est très dur à jouer ici. Il est dans son jardin. Il a l'espace pour courir derrière chaque balle. C'est dur de le dépasser. Il a fait du Nadal et cela reste très fort." David Goffin peut néanmoins quitter Paris la tête haute après avoir disputé un bon tournoi. Le numéro un belge, qui n'a guère été à la fête depuis le début de l'année, semble avoir retrouvé des couleurs sur la terre battue de la Porte d'Auteuil. Voilà qui devrait lui donner du c?ur à l'ouvrage pour la suite et la saison sur gazon. "C'est dommage, parce qu'il y a eu énormément de bonnes choses", a-t-il poursuivi. "Mais bon, c'est positif pour la suite. Je pense que j'ai retrouvé mon jeu lors de ce tournoi. J'ai joué d'excellents matches. J'étais à nouveau compétitif, à nouveau créatif, spontané. C'est ce qui fait ma force et c'est le plus important. Aujourd'hui, Nadal était juste plus fort que moi. Mais, voilà, je retire de bonnes choses du match. Et c'est ce qu'il faut garder à l'esprit pour la suite de la saison.", conclut-il. (Belga)