"J'ai fait un faux mouvement à la fin du premier set", a-t-il expliqué aux médias belges après sa défaite. "Je m'étais déjà fait mal à la fin de mon match contre Tiafoe au niveau de la hanche gauche. C'était un peu tendu dans cette zone et mon kiné y avait travaillé ces deux derniers jours. Et là, j'ai aggravé la gêne que j'avais. Pourtant, j'étais bien entré dans la partie (NdlR : il s'était octroyé trois balles de break dans le premier jeu). Mon tennis était là. Je ne voulais pas abandonner, car c'est un tournoi du Grand Chelem et qu'il y avait une belle ambiance sur ce court et beaucoup de monde pour m'encourager. Finalement, c'était mission impossible. J'avais trop mal. Je ne pouvais plus bouger. C'est dommage, mais il n'y a rien à faire". David Goffin va désormais passer des examens pour connaître la nature exacte de cette blessure. "Je ne sais pas encore exactement ce dont je souffre. Je viens de sortir du court. C'est au niveau de l'adducteur, de la hanche gauche, que cela tirait et que cela me faisait trop mal à a fin. On va effectuer les examens et on verra. J'espère en tout cas être vite remis sur pied pour continuer". (Belga)

"J'ai fait un faux mouvement à la fin du premier set", a-t-il expliqué aux médias belges après sa défaite. "Je m'étais déjà fait mal à la fin de mon match contre Tiafoe au niveau de la hanche gauche. C'était un peu tendu dans cette zone et mon kiné y avait travaillé ces deux derniers jours. Et là, j'ai aggravé la gêne que j'avais. Pourtant, j'étais bien entré dans la partie (NdlR : il s'était octroyé trois balles de break dans le premier jeu). Mon tennis était là. Je ne voulais pas abandonner, car c'est un tournoi du Grand Chelem et qu'il y avait une belle ambiance sur ce court et beaucoup de monde pour m'encourager. Finalement, c'était mission impossible. J'avais trop mal. Je ne pouvais plus bouger. C'est dommage, mais il n'y a rien à faire". David Goffin va désormais passer des examens pour connaître la nature exacte de cette blessure. "Je ne sais pas encore exactement ce dont je souffre. Je viens de sortir du court. C'est au niveau de l'adducteur, de la hanche gauche, que cela tirait et que cela me faisait trop mal à a fin. On va effectuer les examens et on verra. J'espère en tout cas être vite remis sur pied pour continuer". (Belga)