Kiki Bertens s'est sentie mal dès le début de sa rencontre avec la Russe Viktoria Kuzmova (WTA 46), 21 ans, qui menait 3 à 1 et 40-15 lorsque la Néerlandaise a regagné sa chaise appelant le kiné et le médecin. Expliquant qu'elle se sentait vidée et sans énergie, elle a vite pris la décision ensuite de se retirer du tournoi. Il apparaît que la Néerlandaise souffre d'une grippe intestinale. Finaliste en 2016 et victorieuse à Madrid au début du mois, Kiki Bertens, 27 ans, avait aussi atteint les demi-finales à Stuttgart et Rome démontrant son aisance et sa forme du moment sur la terre battue, espérant décrocher à Paris le premier titre en Grand Chelem de sa carrière pour compléter son palmarès riche de 9 titres WTA. Kiki Bertens avait aisément disposé de la Française Pauline Parmentier (WTA 66) au premier tour 6-3, 6-4. Viktoria Kuzmova affrontera au 3e tour la Britannique Johanna Konta (WTA 26) ou l'invitée américaine Lauren Davis (WTA 111). Dans la matinée, l'Ukrainienne Kateryna Kozlova (WTA 67) avait déclaré forfait, victime d'une infection virale, laissant sa compatriote Elina Svitolina, 9e mondiale, se qualifier sans jouer pour le 3e tour. Le tableau féminin de Roland-Garros a déjà perdu une autre des principales prétendantes au titre, l'ex-numéro 1 mondiale, l'Allemande Angelique Kerber, éliminée dès le premier tour. (Belga)