Roglic est désormais dans le même temps au général que l'Équatorien Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers) mais est en tête grâce à de meilleurs résultats dans les étapes. "C'est toujours très beau de gagner, je suis super content", a déclaré Roglic, 2e du dernier Tour de France. "J'avais les jambes et c'est vraiment vraiment sympa", a ajouté celui qui a fêté son 31e anniversaire jeudi. "Je suis plus vieux d'un an donc je suis plus fort. C'est comme le vin : je me bonifie avec l'âge." C'est donc en qualité de leader que Roglic abordera un weekend crucial dans l'optique de la défense de son titre. "Je suis à nouveau en rouge. Ça ne change pas grand chose pour mon équipe. On doit prolonger cette dynamique. On va passer le weekend en montagne. Ça va être excitant à suivre et on va faire de notre mieux." Samedi, la 11e étape, longue de 170 kilomètres entre Villaviciosa et l'Alto de la Farrapona, offrira quatre ascensions de première catégorie. La victoire se jouera après une montée finale de 18,6 km à 5,7% de moyenne. Dimanche, le mythique Angliru (12 km à plus de 10%) sera le théâtre de l'arrivée d'une 12e étape qui s'annonce courte et explosive (109,4 km). (Belga)

Roglic est désormais dans le même temps au général que l'Équatorien Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers) mais est en tête grâce à de meilleurs résultats dans les étapes. "C'est toujours très beau de gagner, je suis super content", a déclaré Roglic, 2e du dernier Tour de France. "J'avais les jambes et c'est vraiment vraiment sympa", a ajouté celui qui a fêté son 31e anniversaire jeudi. "Je suis plus vieux d'un an donc je suis plus fort. C'est comme le vin : je me bonifie avec l'âge." C'est donc en qualité de leader que Roglic abordera un weekend crucial dans l'optique de la défense de son titre. "Je suis à nouveau en rouge. Ça ne change pas grand chose pour mon équipe. On doit prolonger cette dynamique. On va passer le weekend en montagne. Ça va être excitant à suivre et on va faire de notre mieux." Samedi, la 11e étape, longue de 170 kilomètres entre Villaviciosa et l'Alto de la Farrapona, offrira quatre ascensions de première catégorie. La victoire se jouera après une montée finale de 18,6 km à 5,7% de moyenne. Dimanche, le mythique Angliru (12 km à plus de 10%) sera le théâtre de l'arrivée d'une 12e étape qui s'annonce courte et explosive (109,4 km). (Belga)