Pour s'imposer, Roglic a placé une accélération à une centaine de mètres de la ligne d'arrivée pour reprendre Gino Mäder, dernier rescapé de l'échappée du jour, juste avant la ligne d'arrivée. "C'était une étape courte mais difficile", a expliqué Roglic lors de l'interview d'après-course. "Le tempo était très élevé du début à la fin. C'était très serré dans le final mais nous avons su garder le contrôle et j'ai pu décrocher la victoire." Avec 52 secondes d'avance au général sur Maximilian Schachmann, son plus proche poursuivant, le champion de Slovénie ne veut pas encore penser à la victoire finale dimanche. "Je ne m'en préoccupe pas encore car il reste une étape. Je dois rester concentré. Ce sera une nouvelle étape courte et celles-ci sont toujours dangereuses. Nous devons faire notre travail en tant qu'équipe et nous verrons demain", a-t-il conclu. (Belga)

Pour s'imposer, Roglic a placé une accélération à une centaine de mètres de la ligne d'arrivée pour reprendre Gino Mäder, dernier rescapé de l'échappée du jour, juste avant la ligne d'arrivée. "C'était une étape courte mais difficile", a expliqué Roglic lors de l'interview d'après-course. "Le tempo était très élevé du début à la fin. C'était très serré dans le final mais nous avons su garder le contrôle et j'ai pu décrocher la victoire." Avec 52 secondes d'avance au général sur Maximilian Schachmann, son plus proche poursuivant, le champion de Slovénie ne veut pas encore penser à la victoire finale dimanche. "Je ne m'en préoccupe pas encore car il reste une étape. Je dois rester concentré. Ce sera une nouvelle étape courte et celles-ci sont toujours dangereuses. Nous devons faire notre travail en tant qu'équipe et nous verrons demain", a-t-il conclu. (Belga)