Les deux autres matches étaient disputés pour l'honneur, la Grèce devant s'imposer 3-0 pour aller en finale. Maria Sakkari (WTA 41) a battu Belinda Bencic (WTA 54) 6-3, 6-4 dans le simple dames et la paire grecque s'est imposée 4-3 (5/4), 2-4, 4-3 (5/3) dans le double mixte. Plus tôt dans la journée, la Grande-Bretagne avait dominé les Etats-Unis 2-1. La Suisse termine à la 1e place du groupe B et se qualifie pour la finale d'une épreuve dont elle est la tenante du titre. L'an dernier, Roger Federer et Belinda Bencic avaient battu l'Allemagne en finale. La finale 2019 pourrait être un remake de celle de 2018. L'Allemagne, représentée comme l'année passée par Angelique Kerber (WTA 2) et Alexander Zverev (ATP 4), jouera sa qualification vendredi face à l'Australie d'Ashleigh Barty (WTA 15) et Matthew Ebden (ATP 46). (Belga)

Les deux autres matches étaient disputés pour l'honneur, la Grèce devant s'imposer 3-0 pour aller en finale. Maria Sakkari (WTA 41) a battu Belinda Bencic (WTA 54) 6-3, 6-4 dans le simple dames et la paire grecque s'est imposée 4-3 (5/4), 2-4, 4-3 (5/3) dans le double mixte. Plus tôt dans la journée, la Grande-Bretagne avait dominé les Etats-Unis 2-1. La Suisse termine à la 1e place du groupe B et se qualifie pour la finale d'une épreuve dont elle est la tenante du titre. L'an dernier, Roger Federer et Belinda Bencic avaient battu l'Allemagne en finale. La finale 2019 pourrait être un remake de celle de 2018. L'Allemagne, représentée comme l'année passée par Angelique Kerber (WTA 2) et Alexander Zverev (ATP 4), jouera sa qualification vendredi face à l'Australie d'Ashleigh Barty (WTA 15) et Matthew Ebden (ATP 46). (Belga)