Imprécis, en témoigne ses 57 fautes directes, et en délicatesse avec son service (7 doubles fautes), Federer a dû se montrer patient. "Il fallait oublier ce 1er set difficile. J'ai raté beaucoup de balles, mais mon jeu est revenu à temps", a commenté le Suisse. "Je ne sais pas combien de fois j'ai servi dans le filet... rarement autant en tous cas. Je pense en fait que c'était parce que je devais m'habituer aux balles", a-t-il ajouté. Au deuxième tour, il défiera le Bosnien Damir Dzumhur (ATP 99). En début de journée sur le court Arthur Ashe, le Serbe Novak Djokovic a maîtrisé son sujet malgré une belle résistance de l'Espagnol Roberto Carballes Baena (ATP 76). Le tenant du titre s'est imposé 6-4, 6-1, 6-4 en 1h52. Le Russe Daniil Medvedev (ATP 5), vainqueur du Masters 1000 de Cincinnati contre David Goffin en finale, a tracé son chemin vers le 2e tour en prenant la mesure de l'Indien Prajnesh Gunneswaran (ATP 88) 6-4, 6-1, 6-2. Goffin a donc lui aussi remporté son match du premier tour en battant Moutet en quatre sets ( 6-3, 3-6, 6-4, 6-0). Après trois manches accrochées, le Liégeois a déroulé dans le 4e set, profitant notamment des 10 doubles fautes de son adversaire. Au deuxième tour, le N.1 belge, 15e mondial, défiera Grégoire Barrère, un autre Français. Le 109e joueur mondial a émergé d'un duel en cinq sets long de 4:01 face au Britannique Cameron Norrie (ATP 62), s'imposant 7-6 (4), 6-4, 4-6, 6-7 (5) et 7-6 (2). Le Belge a remporté leur unique duel sur le circuit, en trois sets (6-3, 6-3, 6-4) au premier tour à Roland-Garros en 2016 (Belga)