De Vlaeminck se plaignait de douleurs au cou et de frissons. Selon le quadruple vainqueur de Paris-Roubaix, il doit rester deux semaines à l'hôpital. Plus tôt dans la journée de lundi, on appris que l'ancien rival de De Vlaeminck, Eddy Merckx, a également été transporté d'urgence à l'hôpital de Dendermonde après avoir subi une blessure à la tête suite à une chute lors d'une promenade en vélo avec des amis. (Belga)

De Vlaeminck se plaignait de douleurs au cou et de frissons. Selon le quadruple vainqueur de Paris-Roubaix, il doit rester deux semaines à l'hôpital. Plus tôt dans la journée de lundi, on appris que l'ancien rival de De Vlaeminck, Eddy Merckx, a également été transporté d'urgence à l'hôpital de Dendermonde après avoir subi une blessure à la tête suite à une chute lors d'une promenade en vélo avec des amis. (Belga)