Réduit de 3.000 à 1.700 afin d'avoir une distance semblable à celle du relais mixte de l'Euro, le cross court a vu Hendrix démarrer en boulet de canon. Comme à Mol il y a deux semaines, il n'a fait que s'éloigner. Crestan, 20 ans, a décroché le deuxième ticket pour Lisbonne mis en jeu à Roulers. Le spécialiste du 800 mètres a devancé Stijn Baeten, qui sera réserve au Portugal. "J'étais nerveux avant", a confié Hendrix. "Sur une si courte distance, beaucoup de choses peuvent se passer. Mais le tempo était trop lent dès le début et j'ai décidé de partir immédiatement. A l'Euro, nous aurons une équipe solide. Le podium est possible, mais tout devra bien se passer pour cela." (Belga)