"Nous sommes dans un groupe de six, ce qui signifie que nous n'aurons pas de matchs amicaux à organiser en juin. Je préfère ça, des matchs à enjeux", s'est réjoui Martinez. L'adversaire principal du groupe semble être la Russie. "Ils ont disputé une Coupe du monde fantastique. Tactiquement, c'était solide. Ils ont éliminé l'Espagne et ils continuent à se développer. Aller en Russie nous rappellera de bons souvenirs", a indiqué Martinez en référence au dernier Mondial. "Je ne suis pas inquiet du temps que l'on pourrait trouver là-bas. Dans le football, tu dois être flexible. Tu dois gérer les différentes conditions. Par exemple, à Chypre, tu risques de trouver de la chaleur." La Belgique retrouvera l'Écosse, battue 0-4 en amical en septembre. "Ce sera une autre équipe. Alex McLeish (ex-Genk) effectue un excellent travail. Ce sera fantastique pour nos fans d'aller à Hampden Park et je me réjouis de voir les supporters écossais venir à Bruxelles. Ce seront deux rencontres intéressantes." Le reste du groupe se compose de Chypre, du Kazakhstan et de Saint-Marin. "Il faudra étudier la logistique par rapport au Kazakhstan. Saint-Marin et Chypre sont plus près. Dur ou pas dur, l'important de performer. Concernant le statut de favoris, nous sommes N.1 au classement mondial et nous devons l'accepter. Mais on a vu en Suisse, nous étions pratiquement qualifiés pour le Final Four... Nous devons tirer les leçons de cela. Si une équipe se croit déjà qualifiée à l'Euro, elle ne le sera pas." (Belga)

"Nous sommes dans un groupe de six, ce qui signifie que nous n'aurons pas de matchs amicaux à organiser en juin. Je préfère ça, des matchs à enjeux", s'est réjoui Martinez. L'adversaire principal du groupe semble être la Russie. "Ils ont disputé une Coupe du monde fantastique. Tactiquement, c'était solide. Ils ont éliminé l'Espagne et ils continuent à se développer. Aller en Russie nous rappellera de bons souvenirs", a indiqué Martinez en référence au dernier Mondial. "Je ne suis pas inquiet du temps que l'on pourrait trouver là-bas. Dans le football, tu dois être flexible. Tu dois gérer les différentes conditions. Par exemple, à Chypre, tu risques de trouver de la chaleur." La Belgique retrouvera l'Écosse, battue 0-4 en amical en septembre. "Ce sera une autre équipe. Alex McLeish (ex-Genk) effectue un excellent travail. Ce sera fantastique pour nos fans d'aller à Hampden Park et je me réjouis de voir les supporters écossais venir à Bruxelles. Ce seront deux rencontres intéressantes." Le reste du groupe se compose de Chypre, du Kazakhstan et de Saint-Marin. "Il faudra étudier la logistique par rapport au Kazakhstan. Saint-Marin et Chypre sont plus près. Dur ou pas dur, l'important de performer. Concernant le statut de favoris, nous sommes N.1 au classement mondial et nous devons l'accepter. Mais on a vu en Suisse, nous étions pratiquement qualifiés pour le Final Four... Nous devons tirer les leçons de cela. Si une équipe se croit déjà qualifiée à l'Euro, elle ne le sera pas." (Belga)