"C'est une décision tactique", a précisé Roberto Martinez à propos de Nainggolan. La relation entre le technicien espagnol et le médian de la Roma n'a pas été facile. Le 'Ninja' avait été écarté du groupe lors des sélections de septembre et d'octobre. Rappelé en novembre, il avait dû manquer les amicaux contre le Mexique et le Japon sur blessure. En mars, le public du stade Roi Baudouin avait réservé une ovation à Nainggolan lors de sa montée au jeu contre l'Arabie Saoudite. C'est le deuxième Mondial consécutif que manque Nainggolan. Il n'avait pas été sélectionné par Marc Wilmots pour le Mondial 2014. Martinez a surpris son monde en dévoilant finalement une pré-liste de 28 joueurs "sur base des informations médicales". Cette liste sera ramenée à 23 joueurs après le match amical contre le Portugal. Comme en 2014, Adnan Januzaj est l'invité-surprise de dernière minute. "C'est une sélection méritée, il peut nous apporter de la qualité supplémentaire", a expliqué Martinez. En défense, Jordan Lukaku, Laurent Ciman, Christian Kabasele, Dedryck Boyata et Leander Dendoncker (qui peut aussi évoluer dans l'entre-jeu) auront encore l'occasion de gagner leur place dans les 23. Thomas Vermaelen, sur le carreau pour trois semaines en raison d'une déchirure aux adducteurs, est repris. Sa situation sera évaluée d'ici à la décision finale. Un autre suspense concernait l'attaque. Finalement, Christian Benteke a été préféré à Divock Origi et Kevin Mirallas, qui restent à la maison. La préparation commencera mardi avec une partie de la sélection. Les Diables Rouges disputeront trois rencontres amicales, contre le Portugal (2 juin), l'Egypte (6 juin) et le Costa Rica (11 juin) avant de s'envoler pour la Russie. Au Mondial, la Belgique affrontera dans le groupe G Panama (18 juin à Sotchi), la Tunisie (23 juin à Moscou) et l'Angleterre (28 juin à Kaliningrad). (Belga)

"C'est une décision tactique", a précisé Roberto Martinez à propos de Nainggolan. La relation entre le technicien espagnol et le médian de la Roma n'a pas été facile. Le 'Ninja' avait été écarté du groupe lors des sélections de septembre et d'octobre. Rappelé en novembre, il avait dû manquer les amicaux contre le Mexique et le Japon sur blessure. En mars, le public du stade Roi Baudouin avait réservé une ovation à Nainggolan lors de sa montée au jeu contre l'Arabie Saoudite. C'est le deuxième Mondial consécutif que manque Nainggolan. Il n'avait pas été sélectionné par Marc Wilmots pour le Mondial 2014. Martinez a surpris son monde en dévoilant finalement une pré-liste de 28 joueurs "sur base des informations médicales". Cette liste sera ramenée à 23 joueurs après le match amical contre le Portugal. Comme en 2014, Adnan Januzaj est l'invité-surprise de dernière minute. "C'est une sélection méritée, il peut nous apporter de la qualité supplémentaire", a expliqué Martinez. En défense, Jordan Lukaku, Laurent Ciman, Christian Kabasele, Dedryck Boyata et Leander Dendoncker (qui peut aussi évoluer dans l'entre-jeu) auront encore l'occasion de gagner leur place dans les 23. Thomas Vermaelen, sur le carreau pour trois semaines en raison d'une déchirure aux adducteurs, est repris. Sa situation sera évaluée d'ici à la décision finale. Un autre suspense concernait l'attaque. Finalement, Christian Benteke a été préféré à Divock Origi et Kevin Mirallas, qui restent à la maison. La préparation commencera mardi avec une partie de la sélection. Les Diables Rouges disputeront trois rencontres amicales, contre le Portugal (2 juin), l'Egypte (6 juin) et le Costa Rica (11 juin) avant de s'envoler pour la Russie. Au Mondial, la Belgique affrontera dans le groupe G Panama (18 juin à Sotchi), la Tunisie (23 juin à Moscou) et l'Angleterre (28 juin à Kaliningrad). (Belga)