Jason Denayer, Christian Kabasele et Dennis Praet sont de nouveau présents. Ce sont les quatre nouveaux venus par rapport à la sélection appelée fin août contre l'Ecosse et l'Islande.

Brandon Mechele est autorisé à rêver de sa première cap à l'âge de 25 ans. "Il s'est énormément développé en tant que joueur au cours des seize derniers mois. Au Club Brugge, il fait un excellent travail", a dit Roberto Martinez vendredi lors de la présentation de sa sélection au Centre National de Football de Tubize.

Par rapport aux matches précédents contre l'Ecosse et l'Islande, il manque en défense Jan Vertonghen (Tottenham), blessé, et Leander Dendoncker, qui ne joue pas à Wolverhampton. Mechele reçoit sa chance tout comme Jason Denayer (Lyon) et Christian Kabasele (Watford), qui sont de retour après une longue absence.

Denayer a porté le maillot des Devils pour la dernière fois lors du quart de finale du Championnat d'Europe 2016 perdu contre le Pays de Galles, il y a plus de deux ans. "Jason a traversé une période difficile, mais il est maintenant devenu un joueur beaucoup plus mature", explique Martinez. "Le dur labeur qu'il fait dans son club porte ses fruits. En Ligue des champions, il a été impressionnant face à Manchester City, il a atteint un niveau que je n'avais pas encore vu chez lui."

Après presque un an d'attente, Kabasele peut à nouveau se targuer d'être international. "Il a déjà joué chaque minute pour son équipe dans une ligue très compétitive (Premier League, ndlr)", explique le sélectionneur.

Martinez trouve "inquiétant" que Leander Dendoncker ne joue pas à Wolverhampton. "Nous savons ce qu'il peut faire, ses qualités ne font aucun doute. Mais il est difficile de le faire entrer dans l'équipe nationale s'il ne joue pas. D'abord, il doit devenir important pour son équipe. Je n'ai aucun doute que Dendoncker a un bel avenir avec l'équipe nationale."